bienvenue sur www.gabonallsport.info

Handball/Sylvain Pangou : « Je suis candidat à la présidence de la Fédération »

C’est définitivement clair même s’il s’est confié ce mercredi uniquement à notre Rédaction. Sylvain Florient Pangou Mbembo est candidat pour la présidence de la Fédération gabonaise de handball (Fégahand).

En attendant s’adresser au grand public, le candidat nous a fait un briefing de sa feuille de route qui tourne autour de quatre axe à savoir la formation notamment des encadreurs, des arbitres et autres administratifs.

Le second axe sera la restructuration. A côté de la révision des textes qui régissent le fonctionnement du handball, ceux-ci étant déjà caducs, il va falloir aussi que les clubs se mettent à jour. « Aujourd’hui on se rend bien compte qu’aujourd’hui, plusieurs clubs n’existent que de nom, à défaut de ne fonctionner qu’avec une seule catégorie. Je pense qu’il faut revoir cela », a déclaré le candidat Pangou.

Le troisième axe va s’appuyer sur la vulgarisation et le rayonnement du handball gabonais. Conscient que le Gabon a des talents au football comme au handball et toutes les autres disciplines, le candidat estime que le temps est venu de redonner au handball ses lettres de noblesse d’antan.

« Nous allons repartir à la base pour créer des passionnés du handball et cela nous permettra le retour à toutes les compétitions internationales dans toutes les catégories », a poursuivi le candidat.

Le dernier axe du candidat repose sur la performance et l’obligation des résultats. Et sur ce point, le Général Pangou entend injecter un peu de discipline militaire.

Réagissant à la problématique de l’absence de subvention de l’Etat depuis quatre années, l’homme est clair : « Les Fédérations fonctionnent avec les cotisations des membres mais le manque de subvention ne va pas nous freiner », a-t-il déclaré, estimant : « Quand vous faites bien, l’argent vient vous trouver ».

Et le candidat Sylvain Florian Pangou Mbembo.de conclure : « Je suis militaire et je suis regardé pour plusieurs milieux du pays. Je sais l’image que Mme Nicole Assélé a laissée à notre discipline sportive. A défaut de faire mieux qu’elle, je sais que je n’ai pas droit à l’erreur ».

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.