bienvenue sur www.gabonallsport.info

Fégahand-Election/Attention à la mauvaise lecture ou à la lecture partielle des textes !

L’article 14 des statuts de la Fégahand reconnaît la possibilité de mise à terme du mandat du président fédéral mais l’article 8 du règlement intérieur exige une demande de convocation adressée au président qui fixe la date et le lieu de l’AG.

« Tout homme est faillite », a-t-on coutume de dire. Et la meilleure façon de reconnaître notre humanité imparfaite consiste parfois à reculer lorsqu’on a commis une faute et qu’on peut la réparer.

En effet, dans le courrier des présidents des ligues et des clubs datant du 29 mars dernier et adressé au président de la Fédération gabonaise de handball (Fégahand), relatif à la convocation d’une AG extraordinaire qui viendrait mettre fin à son mandat, les auteurs du courrier brandissent l’article 14 des statuts.

Mais si cet article stipule clairement que « l’Assemblée générale extraordinaire peut mettre fin au mandat du bureau fédéral avant son terme par un vote », tout porte à croire que les présidents des ligues et des clubs ont fait une lecture partielle des textes.

En parcourant le règlement intérieur de la Fégahand en son article 8,  il est dit qu’ « Une Assemblée Générale Extraordinaire se réunit chaque fois que la demande en est faite soit par le bureau fédéral, soit par les 2/3 au moins des membres dont se compose l’Assemblée Générale ».

Or à la lecture du courrier adressé au président fédéral, c’est une lettre d’information qui lui a été adressé et non une demande de convocation d’une AGE. « Nous avons l’honneur de vous informer de la convocation d’une Assemblée Générale Extraordinaire élective dans un proche délai », peut-on lire.

Or dans la suite de l’article 8, il est dit que c’est le bureau fédéral qui fixe la date et le lieu de l’AG.

Au regard de cette lecture profane des textes faites par nos soins, tout porte à croire que les présidents des ligues et des clubs auraient commis une erreur de rédaction du courrier ou une erreur de lecture des textes. Ne faut-il donc pas se retrouver pour s’accorder sur un processus devant conduire à la mise en place d’une nouvelle équipe fédérale en toute quiétude et non un bras de fer déjà dessiné?

Par Chil MUAKA MAVOUNGOU

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.