bienvenue sur www.gabonallsport.info

Football-Décès Apanga/Paul Kessany n’aurait jamais reçu 10 millions de FCA de la Fégafoot !

C’est le démenti porté par l’ancien international, alors SG de l’ANFPG, suite à l’information qui circule qu’il aurait reçu 10 millions de FCA de la Fégafoot pour les obsèques de Brou Apanga, décédé le 26 avril 2017.

« Merci de me donner l’occasion à nouveau, de rendre hommage à l’un des nôtres, tombé sur le terrain, et dont l’engagement au sein du football gabonais (sélection et clubs…), a été marquant. Il est d’ailleurs reconnu comme un patriote à part entière.

Je profite aussi de cette occasion, pour saluer sa famille au Gabon et en Côte d’Ivoire, qui souffrent encore de sa disparition aussi subite qu’inattendue.

J’ai été surpris d’apprendre lors de la conférence de presse du président fédéral que la FEGAFOOT m’aurait confié 10 millions francs CFA pour les obsèques de Brou Apanga.

 Ne reconnaissant pas ces faits, j’ai éclairci avec le Président Pierre Alain Mounguengui, sur cette affaire. Lors de notre échange téléphonique, il m’a démenti cette affirmation, mais plutôt déclaré que la FEGAFOOT aurait dépensé 10 000 000 FCFA lors de ce décès. Dans ce cadre, il leur reviendra d’édifier l’opinion sur l’utilisation de ces fonds.

A titre d’information et de rappel, une chaîne de solidarité a été mise en œuvre par le bureau de coordination que je dirigeais, constitué de joueurs et de sympathisants. Nous avons reçu à ce titre, 1 000 000 FCFA de la part de la FEGAFOOT, sur une levée de fonds globale de 7 300 000 FCFA.

Une partie de cet argent a servi à soutenir la famille de Brou, et une autre à structurer et peaufiner notre organisation. Le reste de l’argent, a été remis à l’oncle de Brou Apanga, en présence de son frère cadet et de sa compagne, enceinte de jumeaux.

Je ne saurais finir sans parler du Ministère des Sports, qui a été un organe technique dans l’organisation des obsèques avec l’ANFPG, sous les instructions de Nicole Asselé, alors ministre des Sports. Leur apport matériel dans ce cadre, a été des tee-shirts à la mémoire du défunt.

L’ANFPG a conçu le programme, l’état des besoins, la vérification, le protocole et un plaidoyer actif, pour que les obsèques soient pris en charge par l’Etat jusqu’en Côte d’Ivoire ».

La FEGAFOOT n’est donc pas intervenue directement matériellement auprès du comité d’organisation, qui était en lien direct avec les proches du défunt ».

Par Jean-Claude NOUNAMO

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.