bienvenue sur www.gabonallsport.info

Fégafoot-Aide Covid/Pierre Alain Mounguengui rompt avec l’ANFPG

Annonce faite ce jeudi matin au cours d’une conférence de presse suite au sit-in observé mercredi dernier par les footballeurs, regroupés au sein de cette Association.

Le président de la Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot), Pierre Alain Mounguengui, est fâché et même bien fâché contre l’ancien international, Rémy Ebanéga, et son association, l’Association Nationale de Footballeurs Professionnel Gabonaise (ANFPG).

Suite au sit-in observé mercredi dernier à la Maison Alexandre Samba, siège de la Fédération, pour appeler le président fédéral à « respecter les engagements » sur la 2ème tranche de l’aide Covid Fifa, le président fédérale n’a pas apprécié la démarche car Rémy Ebanéga avait toutes les informations sur le partage de ladite 2ème tranche.

Mais à ce qui semble, l’ancien international n’aurait pas fait passer la bonne opération aux siens. Et du coup, Pierre Alain Mounguengui a décidé de rompre toute collaboration avec l’ANFPG.

Dans ces propos tenus ce jour, Pierre Alain Mounguengui est resté ferme sur le feuilleton d’hier a tel point où il entend saisir la fifpro, le congrès gabonais de la fédération et rompre toutes collaborations avec l’Anfpg jusqu’à nouvelle ordre.

« Nous traitons avec les gens qui sont responsables. Si les gens se présentent à la Fédération en responsables nous les recevrons et s’ils viennent en commando ou en bandits pour venir sceller la Fédération avec des pères de famille à l’intérieur, je ne travaillerai plus  avec ce genre d’individus jusqu’à nouvelle ordre », a lancé le président Mounguengui.

 Au regard de cet incident, « Nous sommes en train de préparer un rapport que nous allons envoyer à la FIFPRO et nous allons le présenter au Congrès de la Fédération gabonaise de football pour que le congrès prenne une décision ».

Pour le président fédéral, « Avant le congrès, il y a rupture totale  entre la Fédération gabonaise de football et l’Association de footballeurs professionnel. Je ne recevrai plus jamais ici Mr Ebanega et son  groupe et je soumettrai cette position au congrès de la Fédération pour se prononcer ».

Aux dernières nouvelles, l’ANFPG tient à son tour une conférence de presse ce vendredi à son siège à Libreville.

Par Willy EYI BEYEME

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.