bienvenue sur www.gabonallsport.info

Caf-Election/Ahmad Ahmad ne semble plus faire l’unanimité !

Unique candidat pour faire tomber Issa Hayatou, l’actuel président de la Caf, candidat à sa propre élection, aura quatre adversaires devant lui pour tenter sa réélection.

Jamais la tête de la Confédération africaine de football (Caf), n’a connu autant de convoitises. Alors que la date (12 novembre 2020) de clôture de la réception des candidatures vient d’être franchie, et en attendant le 11 janvier prochain, date de la communication des noms des candidats, 5 candidatures ont été enregistrées.

 Preuve non seulement de l’intérêt que semble désormais constituée la tête de la Confédération africaine de football mais aussi qu’au Caire, on ne serait plus unanime sur tout.

Hier unique candidat pour faire tomber Issa Hayatou, l’actuel président de la Caf, candidat à sa propre succession, devrait batailler désormais fort, et même très fort, pour faire tomber Jacques Anouma de Côte d'Ivoire, Patrice Motsepe d’Afrique du Sud et Ahmed Yahya de Mauritanie et plus récemment d’Augustin Senghor du Sénégal.

Oui Ahmad Ahmad ne fait plus l’unanimité. Et à regarder de près cette configuration des candidatures, elle laisse croire que l’Afrique de l’Ouest est la sous-région la plus hostile aujourd’hui au Malgache.

Au cœur de plusieurs mésaventures judiciaires en quatre ans de mandature, tout le monde semble penser que la Caf a besoin d’un autre visage à sa tête. Les jours qui suivent sont donc déterminants pour Ahmad Ahmad.

En avril, le secrétaire général de l'instance, Amr Fahmy, avait été licencié. Ce dernier avait envoyé une lettre à la Fifa en mars dans laquelle il accusait Ahmad Ahmad de corruption - paiement de pots de vin à plusieurs dirigeants, usage personnel de fonds de la CAF - et de harcèlement sexuel à l'encontre de plusieurs salariées de la Confédération.

Par Idris KOHO

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.