bienvenue sur www.gabonallsport.info

Football-Coaching/Entraîneurs et éducateurs de football en conclave

Faire le bilan moral et financier de la demi-saison, réfléchir sur le statut spécial de l’entraineur et extension de l’AEEF dans tout le Gabon, ont été les questions débattues samedi dernier à Libreville.

Réunis au sein de l’Association des entraîneurs et éducateurs de football du Gabon (AEEF), les coaches ont tenu  leur première Assemblée générale ordinaire le samedi 7 novembre dernier au siège de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) à Libreville.

 Rencontre dirigée par Jean-Baptiste Enombo Makaya, le président de cette Association et qui a vu la présence du président fédéral, Pierre Alain Mounguengui.

Malgré une saison suspendue en raison de la pandémie de la covid 19, le président Enombo et son bureau ont tenu à être en phase avec les textes fédéraux qui exigent à toutes ses associations affiliées à organiser leurs AGO avant la grande rencontre nationale de la Fégafoot, prévue le 28 novembre prochain.

Principal point inscrit à l’ordre du jour, présenter le bilan moral et financier de l’Association. Bilan ayant d’ailleurs reçu un quitus à l’unanimité.

Quant à la problématique de l’Assemblée générale extraordinaire, ce conclave va encore attendre quelques jours, car il s’agit ici du toilettage des textes et leur adoption.

Pour le secrétaire général de l’AEEF, Patrick Assoumou Eyi « Capello », « ces nouveaux textes sont d’autant plus importants pour nous puisqu’ils posent le problème du statut particulier de l’entraîneur. Nous n’avions aucune base juridique pour défendre véritablement l’entraineur et l’éducateur de football».

Autre point débattu lors de la rencontre, étendre l’Association sur le plan national. Entendu qu’elle ne semble réunir que les entraineurs et éducateurs de Libreville. « Dans les prochains jours, nous allons organiser des rencontres dans les provinces afin d’ouvrir des antennes provinciales d’où pourrait tout aussi bien sortir le prochain président de l’Association », a indiqué Capello.

Restés parfois longtemps dans les oubliettes malgré leurs bons et loyaux services au football, cinq anciens entraineurs dont Walker Bikinda, Édouard Eroumbengani, Lipopo Filankembo, Roger Nzie Meviane, Alain Da Costa Soares, ont été aussi honorés par leurs cadets pour les « services rendus ». Et cest à juste titre qu’ils ont reçu leurs attestations de reconnaissance des mains du président fédéral.

Par J-C.N        Photo : Fégafoot

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.