bienvenue sur www.gabonallsport.info

Basketball/Willy Conrad Asseko candidat pour la présidence de la Fédération

Le président de la BAC a annoncé  sa candidature au cours d’une rencontre samedi soir avec les patrons de médias, en attendant le dépôt de son dossier de candidature.

Un deuxième candidat pour la présidence de la Fédération gabonaise de basketball vient de se faire connaître. Il s’agit du très attendu Willy Conrad Asseko, le président de BAC et initiateur de la Bac League, unique compétition qui se joue régulièrement au Gabon et qui a quelque peu gardé les athlètes en activités.

Après donc plusieurs appels à candidature et un périple national, question de prendre aussi l’avis des basketteurs de l’intérieur du pays, Willy Asséko a fini par annoncer sa candidature. C’était au cours d’une rencontre samedi soir avec les patrons de médias, en attendant certes le dépôt de son dossier de candidature.

C’est autour d’un concept dit « 5 majeur » et qui repose sur « la restructuration du basketball gabonais  et qui s’inscrit parfaitement dans les actions de développement de la politique sportive prônée par les plus hautes autorités gabonaises », que le candidat Asséko veut s’identifier.

Selon lui, ce projet s’articule autour des axes fondamentaux que sont la formation, le jeu et les infrastructures. « Projet fédérateur et rassembleur, 5 Majeur propose des stratégies visant à redonner aux équipes locales du temps de jeu sans interruption et de présenter un Gabon performant et compétitif à l’international », a-t-il déclaré.

Chef d’entreprise, Willy Asseko entend élargir cette vision sportive à un leadership social et économique. « Notre projet participe à l’assainissement de l’écosystème du sport gabonais et offre diverses opportunités pour nos sportifs à travers la création d’entreprises, les activités génératrices de revenus et d’emplois pour la jeunesse gabonaise », peut-on lire.

Avec ce candidat, tout porte à croire donc que le basketball peut avoir un autre visage pour la jeunesse gabonaise. « Il s’agit aussi de montrer la direction aux jeunes garçons et filles qui n’attendent qu’une chose, qu’un cadre de réussite sportive leur soit offert, qu’un encadrement soit mis à leur disposition pour leur permettre de montrer au Gabon et au monde, leur talent », a-t-il déclaré.

Deuxième candidature après celle de Tim Rémanda, ancien trésorier du bureau fédéral sortant qui a annoncé sa candidature le 15 novembre dernier à Port-Gentil, le basketball gabonais pourra-t-il véritablement se relancer ? Nous attendons le 19 décembre 2020, date de l’élection de la Fégabab.

Par Willy EYI BEYEME

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.