bienvenue sur www.gabonallsport.info

Diagnostic-Athlétisme/Etre athlète à l’UOB : comme une malédiction !

Faute d’infrastructures, les athlètes sont obligés de courir parfois dans les mares d’eau au nom de l’amour pour ce sport qu’ils aiment tant. A défaut, on jette l’éponge.

Au moment où les autorités ministérielles s’emploient à la réhabilitation des infrastructures des sports collectifs à l’Université Omar Bongo (UOB), notamment le handball, le volleyball et le basketball, tout porte à croire que les footballeurs, et surtout les athlètes de notre université nationale sont les damnés de la terre.

Et pour preuve, lors des derniers jeux universitaires, alors que les volleyeurs, handballeurs et basketteurs jouaient dans les conditions optimales, nous avons vu les athlètes se tremper dans les mares d’eau, faute de circuit de course inadapté.

Des courses de vitesse aux courses de fonds, le spectacle était déshonorant alors qu’ici, l’on semble évoluer vers un statut particulier de l’étudiant sportif.

Comment vont faire les étudiants athlètes dans ce milieu qui n’avaient pas prévu d’espaces adéquates pour cette discipline, lors de sa construction ? La Fédération gabonaise des sports universitaires qui n’a eu que ses yeux pour regarder l’indigne spectacle est sans force. Et on se demande comment va faire cette Fédération, imposée à se mettre dans le moult du contrat de performance avec le ministère des Sports, pourvoyeur des fonds.

Structure dite autonome,  les autorités rectorales n’ont aussi que leurs yeux pour vivre cette situation. Pourtant ici, un vivier inestimable se cache dans le monde universitaire et faute d’infrastructures, ces athlètes sont obligés de jeter l’éponge.

A quand donc aussi des infrastructures sportives pour les athlètes de l’UOB ? Certainement qu’il faut aussi ici des assises du sport universitaire pour diagnostiquer encore un mal plus que visible et produire à nouveau un cahier des propositions qui ne trouveront presque jamais des solutions.

Par J-C.N

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.