bienvenue sur www.gabonallsport.info

Athlétisme-Normalisation/Le président Konga dévise avec les athlètes gabonais

Réunion d’échange réciproque,  de booster des athlètes gabonais mais aussi qui a sonné la renaissance de l’athlétisme gabonais car la première en près de dix ans.

En mission au Gabon pour clôturer la normalisation de la Fédération gabonaise d’athlétisme, avec l’élection du président fédéral samedi prochain, le président de la Zone 3, Bruno Konga, a eu une importante réunion ce jeudi soir avec les athlètes gabonais résidant à Libreville.

Rencontre conviviale qui, non seulement lui a donné l’occasion de rassurer les athlètes gabonais quant au retour très prochain du Gabon dans la grande famille de l’athlétisme mondial mais aussi a permis aux athlètes de poser toutes sortes de questions à l’illustre interlocuteur.

« Après tout ce que la jeunesse gabonaise a connu de l’athlétisme dans ce pays à travers les dirigeants qui n’ont pas su mener à bon bord leur mission, il était important de réfléchir avec ces jeunes, les galvaniser et les mettre en confiance afin de reprendre les entrainements et les activités aussitôt que la nouvelle équipe sera mise en place », a indiqué le président Konga.

En clair, ils ont posé le problème de communication qu’ils estiment inexistante entre la Fédération, les ligues et les clubs, les engagements et autres conditions pour les compétitions internationales, le problème des infrastructures d’entrainement et administratives et la formation des cadres.

L’illustre interlocuteur leur a donné des réponses claires et précises, et surtout rassurantes. « Non seulement je leur ai demandé de valoriser l’excellence dans la qualification des athlètes mais aussi et surtout d’oublier le passé », a-t-il déclaré.

«Tout est à refaire avec la nouvelle Fédération certes mais nous allons faire un plaidoyer auprès des autorités gabonaises et des instances internationales afin de leur obtenir au départ un siège. Par ailleurs, nous allons demander à la nouvelle équipe de faire rapidement un état des lieux de toutes les infrastructures nationales afin de mieux se fixer sur les aides sur la questions des pistes en tartan et autres », a-t-il déclaré, avant de conclure : « L’expérience du passé doit les servir aujourd’hui et demain ».

« Nous n’avons plus eu ce genre de rencontre depuis plus de  cinq ans et cela prouve déjà à suffisance que le vent du changement souffle dans notre discipline. Au nom de tous les athlètes, nous remercions la Fédération internationale et la Confédération africaine pour cette initiative qui va enfin nous permettre de reprendre le sport que nous aimons tant », a déclaré, Marius Opana, spécialiste des courses de fond et sociétaire du club du gémine militaire.

Par Jean-Claude NOUNAMO

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.