bienvenue sur www.gabonallsport.info

Échos des Panthères/Franck Engonga pourrait-il rebondir ?

Depuis son départ du CF Mounana, l'international gabonais joue à El Geigha en D1 égyptienne. Dans cette interview qu’il nous a accordée, il revient sur sa prestation en club, l’incident de Gambie, l’équipe nationale et la Can 2021 au Cameroun.

Gabonallsport : Franck Engonga, depuis quelques années, vous êtes en Egypte. Comment les chosent se passent là-bas ?

Franck Engonga : « Ça se passe bien, même si l'adaptation fut longue et rude.

Etes-vous titulaire à El Geisha ? Si oui combien de matchs avez-vous déjà disputé ?

J'ai déjà disputé 7 matchs sur 14 et je suis dans une rotation. Mais avec l'enchaînement des matchs, ça va aller très vite pour moi et je suis confiant.

Au début de votre séjour égyptien, vous avez été coaché par le très célèbre entraîneur et triple champion d'Afrique Hassan Shehata. Comment avez-vous vécu cette expérience ?

Je l'ai bien vécu et je peux vous avouer que quand vous êtes entraîné par un tel monsieur, vous vous améliorez sur tous les points. Cela a été une expérience inoubliable car même sur le plan humain, cela m’a été bénéfique.

La saison dernière, vous avez perdu la coupe d'Égypte en finale face au géant Al Ahly du Caire.  

Je l'ai douloureusement vécu parce que je pensais enfin remporter un titre, après les déceptions subies avec le CF Mounana. C’a été d'autant plus difficile parce que nous avons perdu aux tirs aux buts.

Quelles sont les ambitions du club cette saison ?

Etant premier non relégables car 15ème sur 18 au classement général, l'ambition du club c'est de faire mieux que l'an dernier dans le championnat et si possible remporter la coupe d'Egypte.

Sur un tout autre plan, l'équipe nationale a subi un traumatisme à l'aéroport de Banjul en Gambie. Comment avez-vous vécu cela de l'extérieur ?

Comme toute autre personne de bon sens, j’ai mal vécu cet événement malheureux, d'autant plus que j'étais en contact avec certains joueurs toute la nuit. Vous savez, quand on a été dans la tanière, on a toujours le cœur là-bas.

La Gambie a fait honte à l’Afrique et j’ose espérer que le TAS va sanctionner cet acte en toute rigueur.

Le Gabon est 2ème derrière la Gambie. Un commentaire ?

L'équipe joue bien On aurait pu être premier si ce n'était pas l'incident de Banjul. Mais rassurez-vous, j'ai confiance aux gars et je sais qu'on va se qualifier contre la RDC.

Depuis l'arrivée de Patrice Neveu, on ne fait plus appel à Franck Engonga en équipe nationale. Une réaction ?

Je ne le vis pas bien et je me sens abandonné car même lors des conférences de presse, il ne parle pas de moi et cela me fait mal. Pourtant, j'ai toujours envie de servir mon pays, l'équipe nationale est dans mon esprit. Je regarde tous les matchs des Panthères et je suis toutes les conférences de presse du sélectionneur.  

Je joue régulièrement ici en Egypte et le fait qu'on ne m'appelle pas me fait mal. Certainement que je dois encore travailler et je le prends pour moi mais je sais que ça va aller. C’est une affaire de carrière, avec des hauts et des bas.

Un mot de fin Franck Engonga ?

Je souhaite juste faire une bonne saison, la qualification du Gabon à la Can au Cameroun et mon retour en sélection car j'aime mon pays.

Réalisé par Ismaël YATOUMBA

 

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.