bienvenue sur www.gabonallsport.info

Taekwondo-Election/Me Mbembo : « En toute modestie, je pense être le candidat idéal »

L’arbitre international et président de la Fédération pendant quelques mois est d’ailleurs convaincu que cette fois-ci est la bonne pour un mandat rassurant.

Gabonallsport : Qui est Davy Mbembo?

Davy Mbembo : « Maître Mbembo est simplement Gabonais, ceinture noire 4ème dan, arbitre international seconde classe. Président de la Commission des arbitres  de l’Union de taekwondo de l’Afrique centrale, président de l’Association Master Teakwondo Club de Port-Gentil, ancien capitaine de l’équipe nationale, ancien vice-président de la Fédération gabonaise de taekwondo de 2013 à 2016 et ancien président de la Fédération gabonaise de taekwondo en 2016.

Votre candidature validée pour l'élection fédérale prochaine. Une réaction ?

Je ne pense pas que la validation de ma candidature, avec mes colistiers, soit un évènement particulier. Mes conditions d’éligibilité sont claires depuis la nuit des temps. En toute modestie, ma candidature a été retenue parce qu’elle remplit toutes les conditions exigées.

Qu’est-ce que vous proposez particulièrement aux taekwondoïstes?

Aujourd’hui et plus que jamais, le taekwondo a besoin d’un manager, d’un leader. Celui-là qui est toujours au fait de l’évolution de la discipline, présent aux rendez-vous continentaux et mondiaux, et qui a une certaine connaissance des arcanes du taekwondo continental et mondial.

Une fois élus, notre premier chantier sera de mettre en place un fichier de tous les anciens afin de consolider la formation de nos coaches, puis un fichier de tous nos athlètes.

Je tiens à préciser que ce travail a déjà été fait au niveau de l’arbitrage. J’ai mis en place, avec mon équipe, un fichier de tous les arbitres gabonais. J’ai commencé à aligner nos arbitres dans les centres de formation et aujourd’hui, nous avons quatre arbitres nationaux inscrits pour une formation en ligne, à cause de la pandémie.

Autre chantier urgent, il va falloir remettre en place les équipes nationales presqu’inexistantes.

Après avoir occupé le poste de président fédéral pendant quelques mois, pensez-vous que cette fois est la bonne ?

 Initié depuis longtemps à certaines responsabilités, je pense, en toute modestie, être le candidat idéal et je crois que cette fois-ci est la bonne.

Et quelles vos chances de remporter cette élection?

C’est vrai que les projets de société ne comptent plus dans notre environnement sportif, mais je peux m’appuyer sur mon engagement depuis le passé car en regardant tous les candidats, j’estime être celui qui continue de donner et de participer au rayonnement du taekwondo gabonais, tant sur le plan national qu’international.

Et je veux bien compter sur la compréhension et l’urgence d’avoir un bon manager de la part de nos présidents des ligues.

Gagnant ou pas, êtes-vous prêt à travailler avec vos adversaires du jour?

Depuis la crise de notre taekwondo, je n’ai jamais cessé de travailler, quatre ans au total, sans rien attendre en retour. Gagner ou perdre n’ébranlera pas ma passion pour le développement du taekwondo gabonais ».

Par Chil MUAKA MAVOUNGOU

 

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.