bienvenue sur www.gabonallsport.info

Editorial/«En athlétisme nous formons une famille et c’est uni que nous réussirons »

C’est l’appel lancé par le candidat Anaclet Mathieu Taty, certainement conscient des forces des uns et des autres et des résultats attendus dans un travail collégial.

Parce que l’athlétisme gabonais a longtemps souffert en raison des guerres intestines parfois inutiles et autres egos, une offre nouvelle est proposée aujourd’hui à cette famille sportive par Anaclet Mathieu Taty et son équipe.

« En faisant une introspection, nous sommes tous unanimes que nous avons rendu un mauvais service à notre pays et surtout à notre jeunesse, en tuant l’athlétisme. La situation nous a divisés sans jamais réussir à nous réconcilier et à nous faire avancer», a fait observer le candidat président.

Il y a donc lieu d’oublier le passé, de tourner la triste page et de regarder dans l’avenir, un avenir de reconstruction où tout le monde et chacun sont appelés à apporter leur expertise. Et l’expertise, nous en avons au Gabon.

« Au moment où le destin a joué en notre faveur, je lance un appel solennel à tous et à chacun afin de mettre la main à la patte pour redynamiser notre athlétisme. Nous formons une famille et c’est uni que nous réussirons », a poursuivi Anaclet Taty.

Selon lui, « Nous avons besoin de toutes les compétences pour reconstruire l’athlétisme. Nous connaissons déjà le fruit de la division et cette page doit rester simplement aujourd’hui un triste souvenir ».

Discours d’humilité et de rassemblement, discours d’un nostalgique des années de gloire de l’athlétisme gabonais mais aussi discours d’un visionnaire d’une nouvelle ère prometteuse.

Faut-il tourner le dos à ce discours, surtout lorsqu’on connaît le réalisme et l’efficacité de cet ancien haut cadre du ministère des Sports ? La main est tendue, à chacun de la saisir selon ses convictions actuelles !

Par Jean-Claude NOUNAMO

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.