bienvenue sur www.gabonallsport.info

Editorial-National Foot/Et si la Fégafoot déclarait la saison-blanche à la CAF !

En demandant aux fédérations nationales de lui faire le point des leurs championnats locaux, la Caf semble virer vers une année blanche pour certains pays comme le Gabon. Au président fédéral d’être tout simplement réaliste.

Un coup de massue sur la tête de la Linaf et des patrons des clubs aux Gabon. Voilà ce qui se dit déjà dans les discussions depuis que la Confédération africaine de football a demandé aux fédérations nationales de lui faire le point des leurs championnats locaux.

Si la Fédération pourra se frotter les mains de ne pas être organisatrice du national-Foot 1 et 2, Pierre Alain Mounguengui n’auront pas beaucoup à réfléchir sur la coupe du Gabon qui n’est pas allée à son terme. Et du coup, sur ce point, pas de représentant du Gabon en coupe africaine des vainqueurs.

Quant à la Linaf, organisatrice du championnat national, qui brille, depuis quelques années, par le non-respect du calendrier de la compétition, elle va très certainement se mordre les doigts.

Après la longue pause de 7 mois et les incompréhensions, parfois inutiles, entre le président de cette institution, Brice Mbika, et les dirigeants des clubs, qui ont précédé et retardé encore le démarrage de la saison 2019-2020, qui devait débuter en octobre 2019 et qui n’a pu démarrer qu’en milieu du mois de février 2020, voici que la sortie de la Caf va surprendre tout le monde.

Championnat approximatif organisée par la Linaf qui s’en remet à l’Etat gabonais qui n’a pas débloqué les moyens à temps, et alors qu’ailleurs en Afrique, certains étaient déjà en phase retour de leurs réguliers championnats, le 13 mars dernier, le Gabon n’était encore qu’à la 8ème journée du championnat de poules avant de tout arrêter.

Comment Brice Mbika va-t-il faire pour désigner le représentant gabonais en coupe d’Afrique des clubs champions ? Le spectre d’une saison blanche planant, l’Etat va-t-il débloquer le reste de la subvention des clubs si tout capotait ? Que feront les dirigeants des clubs, endettés et même surendettés, avec les salaires des joueurs et autres staffs techniques ?

Des questions et encore des questions !

Déclarer saison-blanche au Gabon ?

Selon certains observateurs, même si Pierre Alain Mounguengui avait déjà émis le vœu de sauver la saison, ce qui peut être encore possible si le National foot se joue en juillet-août, et dans l’espoir que le covid 19 aurait déjà dit au revoir au Gabon, le président de la Fégafoot devrait prendre son courage à deux mains (et il sait parfois le faire) et dire à sa hiérarchie que le Gabon n’aura aucun représentant en coupes africains.

Une façon donc de déclarer la saison blanche pour le Gabon. Quid aux dirigeants et à la Linaf de ne plus percevoir le reste de la subvention mais question de mieux préparer la saison prochaine qu’on pourra alors démarrer dans les délais, notamment en octobre prochain et sous des nouvelles bases à mettre en place.

Le 5 mai n’étant plus loin, nous espérons avoir la teneur de la réponse de la Fégafoot à la Caf par rapport à la situation du Gabon.

Echec de Brice Mbika et sa Linaf  et son Nation foot! Echec du football gabonais ! Echec des autorités sportives du Gabon ! Et on va tout arrêter ! Et on va tout reprendre dans les mêmes conditions ! Mais pas de honte à cela car nous récoltons le soir ce que nous avons semé le matin.

Mais au nom de l’honneur, il serait mieux de ne pas fabriquer un quelconque représentant du Gabon en coupes africaines dans les conditions actuelles de notre championnat national ! Le Gabon tout simplement coincé par ses propres turpitudes !

Par Jean-Claude NOUNAMO

+241 773 020 04 / 660 575 55
Vallée Sainte Marie Libreville / Gabon

Please publish modules in offcanvas position.