Taekwondo/Plusieurs dizaines de clubs de l’Estuaire non retenus ?

Sur les 85 clubs que compte la ligue, seuls 17 auraient été retenus par la Normalisation. Raison de la réunion de l’Amicale de taekwondo de l’Estuaire de dimanche dernier au club Raynal Ndzime, qui s’interroge.

Du cafouillage au Comité national olympique gabonais (CNOG), chargé de diriger la normalisation de la fédération gabonaise de taekwondo ? Selon les informations arrivées aux oreilles des dirigeants des clubs et associations, notamment ceux de l’Amicale de taekwondo de l’Estuaire, sur les 85 clubs que compte la ligue de l’Estuaire, seuls 17 auraient été retenus par la Normalisation

 D’où la réunion organisée dimanche dernier par cette Association que dirige Mâtre Landry Minko. Réunion dite « urgente » qui a eu lieu au club Raynal Ndzime, sis au carrefour Cité Mebiame.

En effet, un grand nombre de responsables de clubs et associations non retenues n’approuveraient  pas cette démarche du Comité olympique. « On n’aurait pas voulu que ça se passe ainsi. En fait, on aurait souhaité qu’on réunisse les deux présidents de ligues qui ont dernièrement travaillé chacun avec ses clubs et de permettre à la direction provinciale des Sports de procéder à un recensement plus crédible », a déclaré Me Landry.

Pour lui, « certains clubs aujourd’hui ne sont pas présents pas dans ce recensement alors qu’on reconnaît en ces clubs les figures emblématiques qui ont représenté le Gabon à l’international ».

Pour apaiser les esprits, les deux membres du comité Ad hoc ont rassuré les uns et les autres sur l’objectivité qui prévaudra tout au long du processus de normalisation, car « D’ici cette fois du mois d’août, tous les directeurs provinciaux recevront le rapport du  Comité et c’est à la suite de ça qu’on va convoquer les clubs qui n’ont pas été retenus ».

Entendu que les élections dans cette discipline ont généralement eu pour point d’achoppement le gonflement des listes électorales par la création de clubs fictifs, les surprises risquent d’être de taille.

Invité dans un média de la place, le président de la normalisation, Guy-Martial Boucalt, avait déjà évoqué cette problématique d’existence de clubs fictifs dans plusieurs ligues.

Par Willy EYI BEYEME

 

 

Actuellement en ligne

Nous avons 56 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON