Taekwondo-Diaspora/Franck et Florine Schummer frappent fort au Maroc

Inscrits à l’Open d’Agadir au Maroc à leurs frais, le frère a fait la médaille d’or et la sœur a remporté la médaille de bronze. Des valeureux athlètes-étudiants à l’étranger mais oubliés du Gabon.

Du 8 au 9 juin dernier, la ville d’Agadir au Maroc a abrité un Open international de taekwondo auquel ont pris part, Franck et Florine Schummer, le frère dans les -74kg seniors hommes et la sœur, dans les +73kg seniors dames.

Formés tous les deux dans Taekwondo Elite Academy, l’un des meilleurs clubs de la capitale gabonaise et champion à la coupe de Me Park juniors, ils sont étudiants au Maroc depuis quelques mois mais n’ont pas renoncé à leur passion pour cette discipline sportive.

Entre les études et le suivi de la carrière sportive, ils ont tout de même intégré l’Olympique Dcheira, une association d’athlètes qui leur a permis d’obtenir un coach, une assurance maladie et les autres normes afin participer à la compétition dont l’inscription a d’ailleurs été financée par Maitre Eric Malékou. Question aussi de jauger leur niveau actuel après leur départ du Gabon.

Et les nouvelles sont très bonnes. « Mon frère -74kg chez les seniors hommes et moi +73kg en seniors dames, avons représenté le Gabon à l’Open d’Agadir. Il a remporté la médaille d’or après 3 combats et  moi le bronze après deux combats où je tombe sur la championne du Maroc », relate Florine Schummer.

Suivis et coachés par le coach Mohamed Chihab, réputé pour ses résultats dans tout le Maroc, les deux Gabonais ont permis à leur club de se faire une 3ème place à ladite compétition, derrière deux autres clubs marocains, Association des champions de la Paix et Olympique Chichaoua.

D’où toute leur reconnaissance, non seulement au coach marocain mais aussi à leur oncle et Maître Malékou, qui les a permis de se frotter aux autres et de se situer par rapport à l’avenir. « Ton savoir se transforme en héritage », a d’ailleurs lancé le jeune Franck Schummer.

Mais à côté de ces prouesses, les deux jeunes pensent à l’avenir. Que dit encore le pays pour ces enfants, qui viennent d’honorer la Nation en terre marocaine et qui semblent, comme bien d’autres, oubliés?

« A quelques semaines des Jeux Africains, nous ne savons pas si nous sommes inscrits ou pas. Mais ce que le pays doit comprendre, c’est qu'il y'a des talents abandonnés à eux-mêmes à l’intérieur comme à l’extérieur », a indiqué la fille, avant de lancer un appel tout aussi logique : « Que l’Etat investisse un peu plus dans le taekwondo car nous faisons des résultats pour le Gabon ».

Par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 22 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON