Kick-Boxing/Le Gabon menacé de forfait au championnat d’Afrique à Yaoundé

Alors que notre pays a plusieurs ceintures africaines à aller défendre, il nous revient que seuls les titres de transport auraient déjà été trouvés pour Les Panthères. Le ministère se battrait à trouver les frais d’hébergement et de restauration de l’équipe nationale à Yaoundé.

Attention au syndrome du rugby et des basketteuses ! Le Gabon doit prendre part prochainement au championnat d’Afrique de kick-boxing à Yaoundé au Cameroun. Et c’est à ce titre que les athlètes gabonais, champions d’Afrique pour la plus part et qui doivent aller défendre leurs ceintures, doivent quitter Libreville ce vendredi 24 mai.

Mais selon nos informations, les fullers gabonais peineraient à remplir toutes les conditions financières pour ce déplacement. Selon le président de la Fédération gabonaise de kick-boxing, Eric Ella, « Le ministère nous a trouvé les titres de transport pour le Cameroun à travers les billets d'avions. Nous sommes en attente des fonds concernant l'hébergement, la restauration et le transport urbain de l’équipe nationale sur place ».

Alors que la plupart des délégations seraient déjà à Yaoundé, et que le président Ella devrait déjà y être aussi car secrétaire éxécutif de la Confédération africaine de kick-boxing, les détenteurs de ceintures continentales, juste à côté du Cameroun, peinent encore à se trouver les moyens nécessaires pour aller défendre leurs ceintures.

Interrogé sur le probable syndrome du rugby et des basketteuses et deux jours de la pesée générale, le président fédéral reste optimiste. « Nous espérons toujours de toutes nos forces être à Yaoundé ce vendredi afin d’aller défendre nos ceintures et faire chanter La Concorde si on nous donne l'opportunité ».

Il faut signaler que ces deux dernières années, le président Eric Ella a souvent financé sur fonds personnel la participation du Gabon à ces compétitions internationales. Il dit l’avoir fait par patriotisme et n’être plus capable de le refaire faute de moyens.

Et si la situation n’est pas décantée avant ce vendredi, date annoncée de l’arrivée de la délégation gabonaise, notre pays sera déclaré forfait. Un forfait de plus de dernière minute qui ne sera pas sans conséquence pour notre pays.

Par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 96 invités et aucun membre en ligne

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON