Karaté/Maître Ovono Minko claque la porte de la Fédération

Dans sa lettre de démission, il reproche au président fédéral de lui manquer de respect et de considération.

Coup de théâtre depuis ce dimanche 9 septembre 2018 à la Fédération gabonaise de karaté (Fégakama). Jean René Ovono Minko, 6ème dan karaté-do, directeur technique national adjoint et président de la Commission nationale d’arbitrage a claqué la porte de la Fédération.

Dans une lettre adressée au président de la Fédération, Maître Ovono Minko accuse son chef de lui manquer de respect.

« Par la présente, Monsieur le Président, je vous adresse ma démission de la Fédération gabonaise de karaté-do des fonctions dont vous m’avez ainsi fait honneur. Ma démission porte sur votre manque de respect et de considération à ma personne et fonctions que j’occupe jusqu’à ce jour », peut-on lire sans autre détail.

Considéré comme une icône du karaté gabonais, il faut savoir que Maître Ovono Minko est 3ème Vice-Président de la zone 4 de l’Union des Fédérations africaine de karaté, juge-arbitre international et président-fondateur des clubs Okinawa de Libreville et Bitam.

Même si aucun autre détail sur sa démission n’a été donné, l’on se pose bien la question de savoir ce qui se serait passé entre le président Gilles Bertrand Ongondja Koumoué, 4ème dan et son homme de main, pourtant plus gradé que lui.

Mais certains karatékas contactés ne seraient pas étonnés de cette démission qui ne serait que le signe précurseur d’une éventuelle saignée annoncée.

Les jours qui arrivent nous édifieront davantage sur « le climat très malsain en ce moment au sein de notre Fédération ».

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Actuellement en ligne

Nous avons 31 invités et aucun membre en ligne

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON