Karaté/Maître Paterne Dicka de retour sur scène

Parti de la présidence de la Fégakama le 11 février 2017, l’on se posait toutes les questions sur ce cadre du karaté gabonais, africain et mondial. Il était bien là et il nous revient non seulement bien requinqué mais aussi philosophe.

Qu’est devenu Maître Parterne Dicka ? Pourquoi ce silence ? Va-t-il revenir ? Que de questions se posait-on sur l’ancien président de la Fédération gabonaise de karaté et arts martiaux affinitaires !

Pourtant, après l’élection ratée du 11 février 2017, il n’avait jamais dit qu’il se retirait ou quittait le karaté, tant il est président-fondateur de Delta Karaté Club. Et aujourd’hui, Maître Paterne Dicka a décidé de rompre son silence.

« Depuis que j'ai quitté la Fédé, j'ai voulu soufflé et prendre un nouveau bol d'air. J'étais saturé moralement et il me fallait du repos. C'est fait et je pense que les choses peuvent redémarrer », a-t-il déclaré.

Mais pendant ce temps de silence, Maître Dicka a eu l’occasion de se remettre en question, de chercher à comprendre d’avantage la nature humaine. Et l’homme est sorti de son « ndzimba », avec une nouvelle lecture de l’Homme.

« Mon amour pour ce sport m'a permis d'évacuer, de me faire une introspection, de peser le pour et le contre, de voir la vérité en face, de comprendre la vraie nature de l'Homme, avec grand H. Ainsi, je suis arrivé à la conclusion suivante: l'homme est assurément l'ennemi le plus redoutable de l'homme. Autrement dit, il faut faire attention à l'homme. Il n’y a pas plus dangereux et plus traitre que l'homme », nous dira-t-il.

Philosophe, visionnaire et en même temps désormais plus réaliste, Paterne Dicka n’est donc plus celui du 11 février 2017. Et son retour sur la scène du sport gabonais en général et du karaté en particulier, n’est qu’une occasion de plus de lui souhaiter bon retour dans sa famille.

Qui est réellement Maître Paterne Dicka ?

Fils du Haut-Ogooué, âgé aujourd’hui de 58ans, Maître Paterne Dicka est un virtuose du karaté gabonais. L’évocation de son nom fait parler du karaté du Gabon. Avec 45 ans de pratique de cet art martial, il est aussi une figure de poids du karaté africain et même mondial.

Ceinture noire 6ème dan de l'école Shotokan, juge et arbitre continental kata et kumité, juge mondial kata et kumité, il a été pendant 15 ans Président de la Fégakama. Cet ancien vice-président de la zone 4 (Afrique Centrale), ancien membre du comité exécutif de l'Union des fédérations Africaines de Karaté (UFAK) est aussi Expert Continental.

Fondateur des clubs Delta Karaté et Saoti de Libreville, du club Delta Karaté Okondja, un des pionniers des clubs Dragon Rouge de Roger Békalé, de Banzaï de Raymond Ndong Sima, de Nzimba Karaté Club de l’UOB de feu Jean Bosco Lémami, de l'Ecole de Karaté Serfati de Jacques Serfati à Paris en France et du club Rochechouard de Ignatio à Paris en France.

Une carte de visite qui peut se compléter par la formation de près d'une trentaine de ceintures noires dans notre pays.

Cette famille si longtemps inquiète, aujourd’hui va simplement dire « Bon retour le Samouraï et le Vaillant Guerrier» !

Par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 58 invités et aucun membre en ligne

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON