Judo/Luc Manogho entre bilan et nouvelles perspectives

Un an après les Jeux Africains, le judoka gabonais tire des leçons de cette compétition mais surtout veut regarder l’avenir avec optimisme.

Alors qu’on tend inexorablement à la suspension définitive de la saison, l’international judoka, Luc Manogho, 29 ans, déplore une saison dite blanche en raison de la pandémie du Coronavirus qui lui a fait perdre ses grandes sorties internationales, en vue de se maintenir ou d’améliorer sa forme.

Mais revenant sur son aventure aux Jeux Africains de l’année dernière au Maroc, l’athlète ne se plaint pas de sa médaille de bronze à cette compétition. « En allant au Maroc, j’espérais mieux en raison des conditions de préparation mises en place par le président fédéral, Willy Nguéma. Après je me suis contenté du bronze, à défaut de ce que j'espérais », nous a-t-il confié.  

Une prestation, faut-il le rappeler, qui l’a empêché de glaner un maximum de points pour une éventuelle qualification pour les JO Japon 2020. « C'est triste et dommage pour moi mais on continue l'aventure. Horizon 2024 », a indiqué le sociétaire du Judo Club de Libreville et poulain de Maître Mélanie Engoang.

Un horizon 2024 qui passe par les différents tournois régionaux et internationaux auxquels il devrait prendre part. Et c’est à ce niveau que l’athlète craint pour son avenir, au regard du regard disparate sur les disciplines que semble lui offrir le ministère des Sports.

« Je sais qu’après la pandémie, les échéances vont s'enchaîner et  à mon avis, le ministère doit impérativement reconsidérer les choses et ainsi faire ce pourquoi on l'appelle ministère des Sports », a fait observer l’athlète.

Pour Luc Manogho, « le ministère doit avoir un regard sur la performance des athlètes,  reconsidérer nos besoins et nos priorités et appliquer l'expression Egalité des chances ».

A noter que Luc Manogho reste toujours un bon cheval pour le Gabon. Malgré ses performances à l’international, cet athlète n’a jamais curieusement bénéficié de la bourse olympique, contrairement à certains de ses coéquipiers qui en bénéficient mais dont les résultats ont toujours été en-dessous de la moyenne.

Le champion du Gabon des -100 kg de 2016 à ce jour a été 5ème aux championnats d'Afrique et médaillé d'or à l'Open de Yaoundé en 2017. Après une année sabbatiques jusqu'en fin 2018, il revient et rafle toutes les compétitions nationales en 2019, année de sa médaille de bronze aux Jeux Africains de Rabat 2019 puis une médaille d'argent à l'Open de Dakar.

Par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 60 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON