Boxe/La caravane de présélection était dans la commune d’Akanda

Le gala de présélection à Akanda a permis de déceler les grandes qualités de pugiliste de Maxime YEGNONG 90 kg, qui a été sans pitié pour son adversaire du jour.

La commune d'Akanda s'est fait l'honneur d'accueillir samedi dernier un gala de présélection organisé par la Fédération gabonaise de boxe. Cette compétition qui a réuni plusieurs ligues du pays (Estuaire, Haut-Ogooué, Moyen-Ogooué, Nyanga, Ogooué Maritime et Woleu-Ntem) s'est déroulée à ciel ouvert. D’où le public très nombreux venu assisté à la compétition.

Une aubaine pour la Fégaboxe qui a pour vision en ce moment de promouvoir cette discipline sportive auprès des jeunes, qui ont d'ailleurs reçu des kits de boxe composés de gangs, des mains du secrétaire général de la Fédération, Alain OTHA.

Ainsi, 10 combats étaient au programme pour cette journée qui a débuté à 15 heures avec l'entrée en lice de METHOGO OBIANG (WN) et d’EDOU-NGOWA (EST) dans la catégorie dès 49 kg. Le dernier cité va l'emporter au terme du troisième round.

Huit autres combats vont suivre et verront les victoires les victoires de BAYOTA (M.O) chez les 52 kg, Farlot NDINGA (H.O) et Adonis MOUSSAVOU (EST) chez les 56 kg, MESSI-ENGONE (H.O) dans la catégorie des 60 kg, Christ BAYINI (H.O) et NDINGA (EST) chez les 64 kg, BEN BOULET (NG) chez les 75 kg.

Sur décision arbitrale, le combat qui a opposé Prince MANFOUMBI (NG) et BEN MOHAMED (EST) dans la catégorie dès 69 kg a été arrêté pour refus de combattre.

Le dernier combat et celui qui a drainé les foules, opposait  Maxime YEGNONG dit le "Buffle" (EST) à TADEE EBESSA (EST). Poussé par son public, il a suffi juste deux rounds au « Buffle » pour anéantir son adversaire. Les juges vont mettre fin au combat, tellement l'écart de niveau entre les deux pugilistes était flagrant.

Un K.O pour Maxime YEGNONG qui renforce les avis de nombreux observateurs et amateurs de cette discipline sur l'éventualité d'entreprendre pour ce boxeur une carrière professionnelle qui le conduira peut-être sur les traces de son aîné, Taylor MABICKA.

C'est dans une ambiance agrémentée par des groupes de danse socioculturels que cette caravane de boxe a pris fin et se poursuivra très certainement dans une autre commune de la capitale gabonaise.

Par Benjamin YANGA.

 

Actuellement en ligne

Nous avons 18 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON