Boxe/A quelques pas de la professionnalisation de la boxe gabonaise.

La bonne nouvelle a été annoncée ce jeudi soir par le président de la Fédération au cours d’une conférence de presse et les premiers candidats présentés au public.

Le projet date de quelques années mais aujourd’hui, il tend inexorablement vers sa réalisation. Dans quelques semaines, le Gabon va se doter de sa première cuvée de boxeurs professionnels.

La bonne nouvelle a été annoncée ce jeudi soir par le président de la Fédération gabonaise de boxe, Alfred Bongo, au cours d’une conférence de presse à Libreville.

Entouré de l’ensemble des acteurs de ce projet, Alfred Bongo a dit saisir une opportunité offerte par l’AIBA (Association internationale de boxe) pour l’Afrique en général et le Gabon en particulier.

« Par le canal de la Commission de boxe professionnelle, nous allons lancer à travers le territoire gabonais, les premiers combats professionnels et nous avons pu sélectionner à cette occasion un certain nombre de boxeurs gabonais pour monter sur le ring et montrer de quoi les Gabonais sont capables », a lancé Alfred Bongo.

L’échec de la professionnalisation du football étant encore très présent en nous, il ne s’agit donc pas d’aller vite en besogne. Et Alfred Bongo a su faire la nuance. « Entretenir une dizaine de boxeurs professionnels est loin différent d’entretenir 200 footballeurs professionnels », a-t-il indiqué, relevant qu’avec « un peu de moyens, nous allons redynamiser la boxe gabonaise qui est restée pendant longtemps le sport d’identification de notre pays ».

Des mots justes qui peuvent bien s’appliquer ici malgré la conjoncture financière qui a d’ailleurs obligé l’arrêt presque total depuis deux ans des championnats nationaux.

Ce qui justifie d’ailleurs l’organisation des galas de boxe afin de garder nos athlètes en jambes, d’ailleurs prêts à se frotter aux autres dans le cadre de la coupe d’Afrique des nations, prévu en Alger et du Tournoi France-Afrique, prévu en Côte d’Ivoire.

Mais s’agissant des critères de sélection pour la boxe professionnelle au Gabon, le président fédéral estime qu’en tant que sport individuel, tout le monde ne pourra pas faire partie de cette prochaine élite. « La Commission est déjà mise en place et elle s’occupe de la sélection des uns et des autres dans l’objectivité », a-t-il indiqué.

Premier soutien de cet ambitieux projet, c’est Taylor Mabika, le nouveau champion lourd-léger WBC francophone. « On peut faire de très bonnes choses au Gabon et j’apporterai mon soutien au projet comme je l’ai fait dans le passé ».

Pour l’instant, cinq candidats dont une femme ont été présentés au public mais le processus de sélection va suivre son chemin jusqu’à la mise en place effective des premiers combats professionnels. Et c’est une affaire de jours ou de semaines, semble-t-il !

Par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 40 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON