Boxe/Alfred Bongo signe et persiste être le président de la Fédération

Reçu lundi dernier par le ministre des Sports, le président de la Fégaboxe démis nie son éviction par les présidents des ligues du 12 mai dernier.

Voilà un nouveau bras de fer qui va encore naître en milieu sportif. Elu le 27 mars 2017 à la tête de la Fédération gabonaise de boxe puis destitué par ses électeurs d’hier le 12 mai dernier, Alfred Bongo a été reçu lundi dernier par le ministre des Sports, dans le cadre de ses audiences de prises de contact avec les Fédérations.

Audience qui ressemble donc à sa reconnaissance comme toujours président de la Fégaboxe. Et il le confirmera à nos confrères de Radio Gabon.  Assimilant même la démarche des présidents des ligues de « divertissement comme on en a toujours dans ce pays».

Considérant que son élection le 27 mars 2017 aurait été faite dans les règles de l’art, et donc du respect des textes en vigueur, ce qui serait plus ou moins vrai, Alfred Bongo assimile ses collaborateurs de  « personnes en manque de reconnaissance » et qui « essaient de se faire connaître».

Pour lui, «On ne peut pas se lever un bon matin et s’autoproclamer président d’une fédération avec un bureau reconnu du ministère et des instances et nationales et internationales».

Des propos d’une véracité à mettre en doute lorsqu’on sait qu’aussitôt après cette élection, son bureau n’a jamais été reconnu jusqu’à ce jour par le Comité national olympique.

Rejeté également puis réhabilité par la Confédération africaine de boxe par la suite, Alfred Bongo et son bureau viennent de nouveau de faire objet d’un rejet.

Par Jean-Claude NOUNAMO        Source : Gabonreview

Actuellement en ligne

Nous avons 20 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON