Boxe-Estuaire/La ligue a lancé la saison 2019-2020

Onze combats ont été servis pour ce gala interclubs d’ouverture de saison avec pour cadre la salle nationale de boxe.

La salle nationale de boxe a servi de cadre samedi dernier à l’ouverture officielle de la saison 2019-2020 de la ligue de boxe de l’Estuaire que dirige Olivier Moussavou. Un gala de boxe interclubs de onze combats, a constitué le cœur de cette manifestation.

En ouverture du bal dans la catégorie de -56kg, le public a assisté à un combat très engagé et de courte durée car Gaspard Zuè du Boxing Academy a obligé Dany Nguikori de Manga Boxing Club à quitter le ring suite à une blessure lors de la seconde reprise.

Dans les 60kg, Christian Ngoubili et Sima Nzé, tous deux de Manga Boxing Club sont tombés face à Jules Ibouédi de la Sécurité Pénitentiaire (BC Sécu) et  Warren Ossouna de Missiles.

Dans les 64kg, Alain Dibodi de BC Sécu n’a pas fait le poids face à Gras Ongara du BC GR tandis que dans les 69kg, Arthur Ngoufack de BC Johnson a pris le dessus sur son adversaire du BC GR Junior Lawson.  

Dans la catégorie des 75Kg, nous avons assisté à trois combats. C’est ainsi qu’Iwangou Boussougou du club Etoile, très soutenu par ces fans, a battu Hypolité Emmega de BC GR, Mebalé Kombila de BC Sécu a lui aussi battu son adversaire Arnaud Mintsa de Missiles tandis que le troisième combat a vu la victoire Carly Kalala de Missiles sur Dhelot Ndinga de BC GR.

Unique combat pour les 81Kg, il a vu la victoire de Steeve Pamouandé sur Moudjiegou Mounguengui de BC Sécu tandis que dans les 91kg, Vivian Obame de BC Essingang est encore tombé face à Bertrand Fofung du BC Phoenix.

Pour la boucle de la soirée, c’est Judicaël Essono de Manga BC qui a battu  Nze Obame de BC GR.

Pas de petites catégories ni de combat féminin

Si le vice-président de la ligue, Désiré Ekomi, a apprécié les combats de leur ensemble et le bon niveau des pugilistes, l’on a constaté, avec regrets, l’absence encore manifeste non seulement des petites catégories mais aussi et surtout de la gente féminine.

« La question de l’intégration des féminins est l’un des centres de débats avec le bureau fédéral car les instances internationales  le demande de en plus. Je pense pour ma part que nous arriverons à les intégrer tout en prévoyant aussi des mesures d’accompagnement », a-t-il déclaré.

S’agissant des petites catégories, « certains club intègrent déjà les jeunes malgré le manque d’équipements pour chaque âge en raison du manque de moyens ».

Selon le vice-président de la ligue, la saison va connaître des innovations. C’est le cas dans les tout prochains jours du championnat individuel où il sera question de déterminer de champion de chaque catégorie, ensuite vers le mois de janvier, le championnat interclub et pour la fin la coupe de l’Estuaire.

Pour le moment, les sites des compétitions pourraient se diversifiés mais « tout cela dépendra du budget ».

Il faut noter que dix clubs vont rythmer la vie du noble art de l’Estuaire cette saison et la première journée aura lieu le week-end prochain à la salle nationale de boxe pour le début effectif du championnat provincial.

Par Livia MOUKAGNI   

Actuellement en ligne

Nous avons 20 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON