Rugby-Incidents/Roger Dugardin et Martial Nvola sanctionnés

Suite aux incidents qui ont émaillé le match de la 3ème journée du National-Rugby avec la sortie volontaire du terrain des joueurs d’ERCO, le Conseil de discipline a sanctionné le coach et son adjoint.

On avait déjà annoncé que des sanctions allaient tombées à la suite de la triste fin du match de la 3ème journée du championnat national de rugby à XV entre le RCL et ERCO. Match  qui s’est soldé par la victoire du premier cité.

 Le samedi 3 novembre 2018 lors de cette journée, le coach adjoint, Martial NVOLA, auraient demandé à ses joueurs de sortir du terrain à 5 minutes de la fin de la rencontre, après avoir encaissé un essai, au motif que le temps était dépassé et qu’injustement, l’arbitre le prolongeait abusivement.

Pourtant selon le rapport du Conseil de discipline, Monsieur NVOLA s’était rapproché de la table du commissaire pour s’enquérir du temps et il lui a été dit que 14 minutes s’étaient écoulées depuis la reprise de la 2ème mi-temps. Mais il aurait compris qu’il restait 14 minutes de jeu, ce qui n’était malheureusement pas le cas, puisqu’il lui a été précisé par le DTN, au bord du terrain qu’il faisait une erreur d’interprétation et donnait une fausse information à ses joueurs et au public.

Et l’incident se serait produit sous le regard approbateur du coach principal, Roger Dugardin.

C’est ainsi qu’au regard de cette mauvaise image véhiculé par les dirigeants d’ERCO, un conseil de discipline de Fédération Gabonaise de Rugby s’est tenu le mardi 6 novembre 2018 au siège de la Fédération pour statuer sur ces cas.

Sanctions

Entendu que Monsieur NVOLA a reconnu qu’il était aussi de sa responsabilité en tant qu’encadreur d’ERCO de chronométrer la rencontre pour se situer au fur et à mesure de l’évolution de la rencontre et que sa réaction a désorganisé son équipe et surtout poussé ses joueurs et ses supporters à invectiver les officiels.

Entendu que le coach adjoint a reconnu devant les membres de la commission de discipline les faits qui lui étaient reprochés et que les règlements intérieurs et les règlements généraux de la FEGAR régissent les compétitions et toutes les activités de la FEGAR, prônant le fair-play et les valeurs immuables de respect, Martial Nvola tombe sous le coup de quelques sanctions.

Monsieur NVOLA est suspendu pour deux matchs avec interdiction de banc et de jeu et en même temps de faire office d’officiel durant sa suspension qu’il mettra aussi à profit pour suivre les cours d’arbitrage. Par ailleurs, il a obligation de faire une lettre d’excuse à la Fédération.

Sur tout autre plan,  il a obligation d’éduquer ses joueurs avec les valeurs du rugby et en même temps il lui a été exigé d’initier ses joueurs à l’arbitrage.

Quant au coach Roger qui a refusé de se présenter à la convocation, il reçoit un blâme et doit lui aussi adresser une lettre d’excuse à la Fédération.

Au moment où le rugby est en train de prendre corps dans notre univers sportif avec tous les sacrifices consentis jusqu’à ce jour par le président Duro, vivement que les pratiquants et dirigeants sportifs de cette discipline s’empreignent davantage de ses règles et valeurs, notamment le respect et le fair-play.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON