Gouvernement/Qui sera le futur ministre des Sports ?

Les cadres sont nombreux et les chantiers multiples et énormes. Mais entre l’éternel recommencement et la poursuite du déjà en cours, les sportifs verront la préférence d’Aurélien Nkoghé Bekale.

Le premier Ministre connu, on se bouscule très certainement déjà en ce moment pour les départements ministériels dit parfois « juteux » pour le prochain gouvernement. Mais mettra-t-on les aspirations du peuple au-devant de toutes les autres considérations parfois subjectives ? Telle est la question.

Pour nous intéresser essentiellement au ministère des Sports, censé être celui du média spécialisé en sport qu’est Gabonallsport, l’on s’interroge sur le maintien ou pas de Bilié By Nzé à la tête de ce département ministériel.

Ceux qui ne sont pas du monde du sport diront certainement qu’il faut le changer et le ramener à la Communication. Très bon locuteur, car capable selon certains de vous faire accepter que le bleu et blanc, Alain Claude Bilié By Nzé à notre avis n’est pas que ça.

Ayant succédé à Mathias Otounga, Nicole Assélé, Blaise Louembé et Séraphin Moundounga le 4 mai 2018, ce cadre de l’Ogooué-Ivindo a su marquer son entrée dans ce ministère.

Son sens de l’écoute, son imprégnation assez rapide du grand malade qu’est le sport au Gabon avec la convocation des Assises sur le sport, ses prises de décisions collégiales sont quelques actes qui ont fait dire à certains qu’il est « le ministre des Sports le plus réaliste après René Ndemezo’Obiang » et donc « Le ministre des Sports vient de marquer son passage dans ce ministère».

Devant le défi dressé (ministère dit à problèmes et de sortie des gouvernements), il avait même souhaité qu’on lui donne deux ans pour remettre ce ministère sur les roulettes et en six mois, il a montré des grands signes d’en être capable.

Eternel recommencement ?

Mais dans un pays comme le nôtre où on est presque déjà habitué à la notion de l’éternel recommencement, les temps que nous traversons peuvent-ils encore donner cette occasion à nos gouvernants ? La réponse est non.

Il s’est déjà bien imprégné du ministère des Sports. Il a déjà pris des décisions qui font bouger les choses. Il a même pris le courage de dénoncer certaines injustices devenues « forces de loi » dans ce ministère et finalement son franc-parler a conquis les cœurs du mouvement sportif gabonais.

Même si ce haut cadre de la République peut avoir des prétentions ailleurs, il ne doit pas oublier qu’il a engagé des chantiers ambitieux pour redorer le blason du sport dans notre pays. Et le remplacer serait se replonger effectivement dans l’éternel recommencement. Ce qui n’est pas le souhait du mouvement sportif aujourd’hui.

Impossible pour nous d’entrer dans les secrets des dieux pour aller influencer la décision du nouveau PM, Aurélien Nkoghé Bekale, et n’en déplaise à nos détracteurs, garder Alain Claude Bilié By Nzé à la tête du ministère des Sports serait l’un des premiers pas positifs du nouveau PM.

Entre d’un côté les coulisses et les réseaux de la Présidence de la République et de la Primature et de l’autre côté, l’objectivité et le désir profond de changer réellement, les sportifs verront la préférence d’Aurélien Nkoghé Bekale dans les tout prochains jours.

Nous disons simplement « Adieux ou à bientôt M. le Ministre d’Etat! »

Par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 79 invités et aucun membre en ligne

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON