Présidence/Ali Bongo Ondimba met les fédérations moribondes en garde

A la suite du 10km de Port-Gentil couru ce dimanche, le Chef de l’Etat a réitéré son intention de développer le sport au Gabon et de mettre désormais l’œil sur les fédérations sportives moribondes.

«Le Gabon est une terre de sport ; nous le voulons et le revendiquons. Et cela vient encore de se démontrer avec cette deuxième édition du 10km de Port-Gentil. Je peux dire déjà que la compétition est ancrée ici.

Dans le cadre du marathon du Gabon et du 10km de Port-Gentil, nous avons discuté avec les fédérations internationales et ce sont elles qui gèrent les fédérations nationales.

Ce qui est important, c’est que le ministre des Sports a des instructions très précises pour que nous puissions de plus en plus développer les compétitions sportives et celles-ci doivent être mieux encadrées.

Il est clair, aujourd’hui nous voulons des fédérations qui s’occupent des athlètes et qui puissent organiser de plus en plus des manifestations. Voilà ce que nous voulons désormais voir.

Je crois que nous avons déjà réussi à organiser un certain nombre de manifestations sportives de haut niveau et ainsi de voir des participants qui viennent de beaucoup de pays étrangers. Et cela peut nous réjouir que nos compétitions, malgré le fait qu’elles sont jeunes, arrivent à obtenir des labels internationaux. Nous voulons voir donc les Gabonais participer à ces compétitions et surtout les remporter.

Nous avons déjà fait beaucoup d’états généraux et nous en sommes sortis avec des bonnes recommandations. Aujourd’hui, je suis beaucoup dans le concret, c’est-à-dire moins de paroles et plus d’actes. Il faut désormais que les uns et les autres s’y mettent et que désormais ceux qui ne remplissent pas leurs cahiers de charges laissent les places aux autres.

Il faut bien se poser des questions sur certaines fédérations qui, pendant de décennies, ne produisent aucun résultat mais on veut toujours rester là. Ça veut dire qu’il y a un problème.

Aujourd’hui je vais m’atteler au concret pour les sportifs et les élites parce qu’il nous faut des médailles. C’est ainsi qu’on va mesurer si nous sommes sérieux ou pas. Les autres remportent des médailles et pourquoi pas nous ? ».

Il était bien temps que la première autorité du Gabon sorte de sa réserve sur ce milieu qui a trop enrichi d'autres personnes que les sportifs. Nous osons croire que ce n'est pas un discours politique et on attend donc le concret sur les "présidents bénévoles et aux résultats parfois nuls".

Propos recueillis par Jean-Claude NOUNAMO à Port-Gentil

Actuellement en ligne

Nous avons 39 invités et aucun membre en ligne

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON