Ministère/Suite et probable fin ce lundi des prises de contact

A moins d’un changement de dernière minute, le ministre des Sports devrait boucler ce lundi avec les rencontres de prise de contact avec le mouvement sportif gabonais.

Vendredi dernier, le ministre des Sports a reçu le président du Comité olympique gabonais, président du Comité de normalisation du taekwondo, les présidents des tennis sur cours et tennis de table et le président de la Fédération gabonaise de  volleyball.

Le président Léon Folquet est allé faire le « rapport d’étape » de la situation actuelle de la Fédération gabonaise de taekwondo, mise sous normalisation par la Fédération internationale, entendu que des missions d’identification se trouvent à l’intérieur du pays pour cette circonstance.

« Nous avons aussi sollicité du ministre des Sports la dotation de la seconde et dernière tranche allouée à cette mission de normalisation afin de préparer déjà et alleraux Assemblées générales électives des ligues et de la nouvelle Fédération », a indiqué Léon Folquet. Travail de normalisation en bonne marche certes mais qui devrait conduire, à court terme, à la participation des athlètes gabonais aux prochains Jeux Africains, s’il va à son terme.

« Nous sommes venus partager notre passion pour le tennis au ministre et occasion nous a été donnée de détailler notre programme de développement du tennis », a déclaré Samuel Minko, président de la Fédération gabonaise de tennis sur cours.

Le tennis dans les écoles ou mini- tennis afin de créer des vocations, la recherche des aires de jeu et la réhabilitation de ceux existants, sont l’essentiel des problèmes posés par Samuel Minko, qui a par ailleurs regretté le manque de compétitions de ce qui reste encore comme athlètes gabonais, « faute d’espaces de jeu ».

« Nous sortons de là convaincu que notre message a été bien entendu », a conclu le président Nzé.

Tennis de table et volleyball

 Introduit au cabinet du nouveau ministre des Sports, Mme Bernadette Nguéma, président de la Fédération gabonaise de tennis de table s’est, elle aussi, réjouie de cette rencontre qui marque un nouveau tournant de sa discipline sportive, sans Assemblée générale depuis quelques années faute de moyens aussi.

Etait-il aussi l’occasion d’évoquer la situation des pongistes gabonais aux pochains Jeux Africains. « Sur tous ces points, le ministre a dit qu’il fera de son mieux », a indiqué Mme Nguéma.

Quant à la délégation de la Fédération gabonaise  de volleyball conduite par son président, Edmond Bernard Bivigou, il était question aussi de venir présenter le fonctionnement de cette Fédération et les difficultés rencontrées au nouveau ministre des Sports.

Le volleyball, qui se porterait bien malgré le manque de moyens, connaît les mêmes problèmes que toutes les autres Fédérations, notamment celui lié à la subvention, coupée depuis trois ans, à la participation des équipes nationales aux compétitions internationales.

Ce lundi est une journée-marathon pour le ministre des Sports, qui devrait recevoir entre autres la Fédération gabonaise de wushu, celle de handisport et celle des Sports scolaires et universitaires ainsi que quelques associations dont le roller, le sports pour tous, l’escrime et autres échecs.

Il faut noter qu’au terme de ces rencontres, Franck Nguéma devrait faire le point avec la presse nationale et internationale pour partager plus clairement sa vision du sport au Gabon.

Par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 56 invités et aucun membre en ligne

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON