Covid 19-Médias/Les difficultés de la presse sportive en Afrique

Cela a fait l’objet d’une réunion mercredi dernier, par vidéoconférence, entre Gianni Merlo, le président de l'Association internationale de la presse sportive (AIPS), et ses démembrements en Afrique.

Cela n’est plus un secret, la presse sportive paie le plus lourd tribut de la pandémie du coronavirus. Fermeture des Rédactions quand on ne met pas tout le monde en chômage technique, faute de moyens conséquents pour supporter les affres de la crise.

Afin de s’imprégner de la réalité vécue par les médias sportifs africains en ce temps difficile de covid 19, le président de l'Association internationale de la presse sportive (AIPS), l’Italien Gianni Merlo, a eu une séance de travail par vidéoconférence le mercredi 6 mai dernier avec l'ensemble des présidents des différentes associations d'Afrique.

Au cours des échanges, tous les présidents des associations d'Afrique ont donc fait l’état de lieux dans leurs pays respectifs, témoignant ainsi de la bravoure des journalistes sportifs de continuer à produire des informations en ce temps de crise où toutes les activités sportives sont aux arrêts.

Autre situation évoquée par l’ensemble des présidents africains, c’est la question financière. Et le constat a été unanimes, les pouvoirs publics ont, volontairement ou pas, omis d’allouer un fonds de soutien aux médias sportifs, les plus frappés pourtant par la crise sanitaire.

Entendu qu’en Afrique, la plupart des maisons de presse fonctionnent grâce aux ressources financières provenant des reportages et des partenariats signés.

Occasion a donc été donnée au président de l’Association gabonaise de la presse sportive privée (AGPSI), Rodrigue Bekalé, de faire aussi la présentation sur la situation sanitaire et des conditions de travail de la presse sportive au Gabon depuis la déclaration officielle du cas zéro, le 12 mars 2020.

En réponse à ses interlocuteurs, le président Gianni Merlo les a exhorté à plus de solidarité afin de faire face aux difficultés rencontrées pendant cette période de crise.  Elan de solidarité qui pourrait permettre, un tant soit peu, de trouver les stratégies porteuses d'espoir pour s’entraider.

Mais en exhortant aussi les associations africaines à l'autonomie, celles-ci en retour, attendent, par la même occasion, un geste de soutien de l’instance internationale. Tout enfant ayant généralement le plus besoin du soutien de son père pendant les moments difficiles.

Par Jean-Claude NOUNAMO

Actuellement en ligne

Nous avons 43 invités et aucun membre en ligne

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON