Wushu/La Fédération se porte bien et travaille dans la continuité.

Nous avons reçu cette information de la présidente de la Fédération gabonaise de wushu. Edith Florida Biyoghé, qu’on reproche beaucoup de ne pas communiquer, nous a accordé un entretien ce mardi.

 

Gabonallsport.info : Madame la Présidente, comment se porte la Fédération gabonaise de wushu ?

Edith Florida Biyoghé : « La Fédération gabonaise de wushu se porte bien et je vous dirai qu’elle se porte même très bien. Et pour preuve aujourd’hui, nous avons déjà des champions sur le plan international. Et nous avons fait l’ouverture de saison samedi dernier à Alenakiri.

Parlant effectivement de cette nouvelle saison, que peut-on retenir ?

Cette année, nous ferons beaucoup de promotion et de vulgarisation dans les établissements. Comme on le fait si bien remarquer, pour avoir des athlètes dans un long terme, il faut les prendre dès le jeune âge, donc dans les écoles primaires et les lycées.

Et depuis 2013, la Fédération gabonaise de wushu a adopté cette politique pour dénicher les talents. Et c’est dans cet esprit de continuité que nous allons poursuivre nos activités cette année.

A cela s’ajoute la formation des formateurs afin d’assurer la continuité de notre discipline sportive au Gabon ».

Réalisé par Katia NSA