Teakwondo/Gislain Mouinga Ondémé ne succèdera pas à lui-même

C'est la substance essentielle de l'entretien que le président de la Fédération gabonaise de taekwondo nous a accordé ce dimanche.

Après une fin de mandat difficile, le président de la fédération gabonaise de taekwondo, Maitre Augustin Mouinga Ondémé vient officiellement de donner sa position par rapport à l’élection fédérale prochaine.

« Je vous donne déjà l’information que l’Assemblée générale de la fédération gabonaise de taekwondo se tient finalement le 18 février prochain et les candidatures ouvertes jusqu’au vendredi 27 janvier à midi, avant d’être transférées à la direction générale des Sports.

Je ne suis pas candidat à ma succession pour plusieurs raisons. Résidant à Franceville, j’ai eu des difficultés à travailler sereinement car pour venir tenir les réunions à Libreville, il fallait toujours se déplacer et cela avait un coût et devenait un peu pénible. L’autre raison ici c’est que je me rends compte qu’il faut avoir un peu de moyens pour diriger une fédération au Gabon. L’Etat a été notre principal sponsor, des gens nous ont aidés. C’est pour toutes ces raisons que je n’ai pas rempilé, question de laisser aussi aux autres à prendre le relais ».

Par Willy EYI BEYEME