Teakwondo/Les nouvelles lois partagées au arbitres et encadreurs gabonais.

De retour d’Abidjan en Côte d’Ivoire où il a pris part au stage international sur les nouvelles lois de l’arbitrage du taekwondo, Maître Davy Mbembo a organisé, les 26 et 27 décembre derniers, un stage de restitution au dojo du Club Moodokwan du Centre Sportif d'Oloumi à Libreville.

4ème dan et arbitre international, Maître Mbembo avait donc le devoir de venir partager ces nouvelles règles aux arbitres nationaux et futurs arbitres internationaux du Gabon, stage ouverts aux encadreurs des clubs et quelques athlètes. Soit une cinquantaine de stagiaires.

« C’était légitime d’associer les coaches et athlètes car un coach ou un athlète qui ne connaît pas les nouvelles règles va continuellement contester les décisions de l’arbitre alors qu’il a le devoir de comprendre pourquoi son athlète est sanctionné », a déclaré le formateur.

Une restitution fortement appréciée par les stagiaires et donc du directeur technique national qui nous a révélé que le nouveau règlement a pris effet ce 1er janvier 2017.

Selon toute vraisemblance, des stages de restitution auront lieu dans les ligues de l’intérieur qui en formuleront le besoin. Ce qui devrait être impératif, car pour Maitre Fulbert Ollomo, « les nouvelles règles seront appliquées au Challenge Grand Maître Park qui aura lieu les 21 et 22 janvier 2017 à Libreville ».

Par Jean-Claude NOUNAMO