Kick-boxing/Le championnat d’Afrique aura finalement lieu les 17 et 18 juin

Après multiples reports du 1er championnat d’Afrique professionnel de kick boxing, c’est finalement les 17 et 18 juin prochains que la compétition aura lieu. La date a été rendue officielle ce lundi matin au cours d’une conférence de presse, par le président de la Fédération gabonaise de cette discipline sportive, Eric Ella.

A Libreville, les athlètes venant des 11 pays inscrits vont s’affronter sur deux disciplines, le full contact et le low kick. Selon le président Eric Ella, dans la formule actuelle de la compétition, « notre pays est challenger dans toutes les catégories, et à ce titre, doit affronter les meilleurs combattants africains ». Plus nous aurons donc gagné le maximum de combats, plus nous aurons les meilleurs combattants d’Afrique.

Mais pour  Eric Ella, le contraire n’est pas aussi à exclure car « nos gars vont affronter les meilleurs combattants africains ».

Ce qui revient donc à maximiser nos chances dans la préparation. Et à ce niveau, la barre a été élevée assez haut. En recevant gratuitement le ring national et l’appui des techniciens de la Fédération gabonaise de boxe, le staff technique et les sportifs sont en regroupement depuis trois mois. Soit un dizaine de coaches au total, ajouté au médecin qui veille sur la santé de chaque athlète en ce moment. « Tout se passe dans les conditions optimales en vue d’avoir les meilleurs résultats », a assuré Eric Ella.

Et ici le Gabon pourra compter sur quelques hommes d’expérience et des révélations dans ses rangs. C’est le cas de Droxy Ibinga, vice-champion du monde professionnel et plusieurs fois champion d’Afrique amateur, entend prendre son premier trophée continental professionnel. Ikapi Nzamba, champion d’Afrique professionnel du low kick veut traverser pour un autre titre au full contact.

Il faut signaler que le Gabon a des pénalités à payer à la Confédération en raison des multiples reports de la compétition.

Par Jean-Claude NOUNAMO