Karaté/Le championnat interclubs du Gabon pour boucler la saison.

C’est le samedi 30 juillet dernier que les karatékas du Gabon ont bouclé leur saison sportive. Cadre choisi, dojo national de Libreville.

Une centaine de combattants dont une dizaine de filles, venus d’ANB, Setrag et Manga KC de Libreville qui ont pris part à la compétition, qui s’est déroulée en 3 kumité, 1 kata et en individuels.

Dans son mot de circonstance, le président de la Fédération gabonaise de karaté, Maître Paterne Dicka, a rappelé à tous les athlètes, dirigeants et arbitres présents, à continuer à cultiver les valeurs de cet art martial et à l’esprit de famille. « Depuis un moment, notre Fédération a connu des soubressauts. Ce qui a freiné son bon fonctionnement et qui a entrainé l’annulation du championnat d’Afrique à notre pays, qui devait se tenir au mois d’avril dernier. Ne pouvant pas terminer l’année ainsi, il nous a paru nécessaire de la boucler avec cette compétition », a indiqué Maître Dicka, qui a regretté l’absence des clubs de l’intérieur du pays, faute de moyens conséquents.

Revenant sur les incompréhensions avec ses aînés, Paterne Dicka a demandé aux jeunes de continuer de les considérer comme des pères partout, en tout temps et en tout lieu.

Au cours de cette journée, les jeunes ont eu reçu la visite d’un des doyens du karaté gabonais, Théophile Mba Andeme, plus connu sous le petit nom de « Bibi ». En voyant autant de jeunes se dévouer au karaté, il a exprimé tout le plaisir que cela lui faisait d’avoir une relève, lui qui a formé Maître Dicka et autres. « Ce ne sera pas toujours facile mais il faut continuer », leur a-t-il dit.

En guise de reconnaissance, il a reçu un précieux présent du président fédéral et au nom de tous les karatékas du Gabon.

Résultats de la compétition

ANB a remporté le kata équipe hommes tandis que chez les dames, Charlène Chingouangoye de Manga Karaté a survolé ses adversaires, suivie de sa coéquipière Samira Chingouangoye et de Marie Claire aboui Mzui d’Okinawa.

En kata Open hommes, Michel Nze Mba de Budo Ondogo a été plus convaincant que Gontrand

Elisna d’ANB et Jean-Marie Ondo Nguéma de Ski.

En kumité dames Open Dames, Suzanne Nze d’ANB s’est mieux distinguée queStella Gnigone de la GR et Fine Azogoua de SWK alors qu’en kumité Equipes chez les hommes, NB vient en t^te, suivi de Manga KC et Setrag KC.

Chez les juniors en kumité hommes, Missoko miAzela de la GR a dominé les débats. Dans les -75kg, c’est Aristide Bachama de la GR qui a dominé tous ses adversaires talors Junior Obiang d’aNB a survolé les +95kg.

Par Jean-Claude NOUNAMO