Boxe/Tsamounou Clément Ebozo'o candidat à la présidence de la Fégaboxe

L'ancien international et « grand rassembleur » des différentes générations de pugilistes, entend venir faire revivre la boxe gabonaise.

Dans un espace de temps qui ne dépassera pas les deux prochains mois, la famille de la boxe gabonaise devrait se retrouver pour élire son nouveau président de la Fédération. Pour le moment, seul Clément Tsamounou Ebozo'o, ancien international, vient de se déclarer candidat.

Le « grand rassembleur » des différentes générations de pugilistes du Gabon entend venir redorer le blason du noble art, « mourant » selon lui. « Je viens donner une nouvelle vision et apporter une profonde réforme à la boxe gabonaise afin de remporter de nouveau  des médailles à l’international comme dans les années antérieures », a-t-il déclaré, regrettant donc « l’état actuel » de cette discipline sportive, pourtant sport d’identification du Gabon dans un passé récent.        

Né en octobre 1963 à Port-Gentil, l’ancien boxeur de Shell Gabon, actuel président de Phoenix boxing club et chef déclarant en douane avait déjà refusé la proposition de diriger la ligue professionnelle de boxe en projet.

Pour lui, cela ne fait l’ombre d’aucun doute qu’il est le futur président de la Fégaboxe. « Mes chances, c’est la meilleure politique que je vais amener auprès des électeurs. Elle consiste à favoriser et à booster les talents aussi bien dans les ligues que dans les clubs », a-t-il assuré, et comptant s’appuyer sur les anciens, dont certaines auraient été écartés de la Fédération pour des raisons parfois subjectives.

Et c’est d’ailleurs à ce titre qu’il a lancé un appel à tous les anciens boxeurs afin de venir « ressusciter » la boxe gabonaise.

Par Benjamin YANGA