Boxe/Grand retour de Taylor Mabika sur le ring à Libreville

Le 17 décembre prochain à Libreville, la Panthère du Gabon croise l’Algérien Ze Benmakhlouf, qui remet en jeu son titre de champion du monde des lourds légers.

L’organisation de ce combat de Libreville a été confiée par la WBF, la Fédération Internationale de Boxe, à Yoka Com Event, société d’événementiel et de promotion du sport et de la culture au Gabon.

Son manager général, Vanessa PERRET, a été reçu pour la circonstance par la ministre des Sports, Nicole Assélé, afin de tout mettre en œuvre, en termes de démarches et de facilités administratives notamment pour la réussite de cet événement.

Yoka Com Event avait déjà organisé, d’ailleurs avec succès, le championnat du monde de boxe IBU ici à Libreville, dans la catégorie poids lourds-légers, en janvier 2015. Taylor Mabika avait battu l’Américain Tyler Seever.

Un bien curieux constat, la Fédération gabonaise de boxe n’a plus été associée à ce combat. Certainement que le ministre des Sports, très au fait des malentendus entre le boxeur et le président de la Fégaboxe, Clément Sossa, a cru mieux de ne plus les mettre ensemble.

Encore que le règlement international de la boxe stipule que les combats professionnels ne sont plus du ressort de la Fédération nationale.

Il faut signaler que le dernier combat de Taylor Mabika remonte au 17 juin dernier au Luxembourg. A cette date, il avait battu par K.O, au 4ème round, l’allemand Lars BUCHHOLZ.

Par Willy EYI BEYEME