Ministère/Jackson Richardson a signé avec le Gabon

C’est la ministre des Sports, représentant l’Etat gabonais et le président de la fédération gabonaise de handball, son employeur qui ont paraphé le contrat ce lundi avec le technicien français et son adjoint.

 Le technicien français a signé son contrat ce lundi 3 avril avec le président de la fédération gabonaise de handball, Ange-Marie Makilat, en tant qu’employeur, et la ministre de la Jeunesse et des Sports, Docteur Nicole Assélé, pour le compte de l’Etat gabonais.

Même si le montant du contrat n’a pas été révélé, nous pouvons déjà retenir que Jackson Richardson et son adjoint, lui aussi français, Pablo Morel, sont engagés pour  les équipes nationales de handball masculines pour une durée de deux ans. L’objectif immédiat assigné au nouvel encadrement technique des Panthères, est de tutoyer les sommets du handball continental, notamment au sortir de la coupe d’Afrique des nations de la discipline, que le Gabon abrite du 17 au 27 janvier 2018.

« Conscient des enjeux et fortement imprégné des ambitions que s’est fixé le Gabon », il a promis de mettre tout son savoir-faire et son expérience au service du handball gabonais.

Il n’a donc pas de temps à perdre car dès ce mardi 4 avril, l’homme s’est immédiatement rendu à Mouila (500km au sud) où se joue la coupe du Gabon afin d’apprécier quelques talents sur place, son programme devant d’ailleurs débuté au mois de juin prochain.

Eloquent palmarès

Agé de 48 ans aujourd’hui, l’ancien international et capitaine de l’Equipe de France est né le 14 juin 1969 à Saint-Pierre (La Réunion). Sportif initié à plusieurs disciplines, Jackson Richardson choisit finalement le handball. Sa rencontre en 1988 avec Daniel Costantini, l’entraîneur de l’équipe de France, change son destin. Il part donc pour la métropole, et débute sa carrière professionnelle au sein du club de Paris-Asnières en 1989.

En sélection, Jackson Richardson dispose d’un palmarès impressionnant : 417 sélections en équipe de France entre 1990 et 2005, une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Barcelone de 1992, trois médailles de bronze aux championnats du monde de 1997, 2003 et 2005, une d’argent aux championnats du monde de 1993, et deux d’or lors des mondiaux de 1995 et 2001.

À titre individuel, Jackson Richardson obtient notamment le titre de meilleur joueur des championnats du monde en 1990, ainsi que de meilleur handballeur de l’année en

 1995.

Avant le Gabon, il était jusque-là coach de Dijon, D2 française.  

 

Par Jean-Claude NOUNAMO         Source : Ministère des Sports

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir