Handball-Can 2018:  François Epouta : « Aujourd’hui, nous pouvons dire que les choses sont bien parties ». Handball-Can 2018: François Epouta : «Nous appelons à l’adhésion du public, car sans public, il n’y a pas de compétition ».  International-Mondial 2018: Hugo Broos, le sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun serait sous le coup d’une démission. Judo: Un nouveau coopérant entraineur japonais au Gabon, Maitre Kengo Kick-boxing: Le président fédéral, Eric Ella, accusé de laxisme, serait de nouveau assis sur une chaise éjectable. Omnisport: Le CNOG a lancé jeudi dernier, par le tennis de table, des séances de détection des jeunes talents. Publicités: Nous mettons à la disposition des annonceurs des espaces publicitaires à des prix préférentiels. Taekwondo:  Une réunion préparatoire à la 9e édition du Challenger Me Pack aura lieu à l'UOB le dimanche 19 novembre 2017.

Présidence/Ali Bongo Ondimba se propose d’investir davantage en sport !

Triste réalité pour les uns mais bonnes affaires pour les autres. Selon le projet de loi des finances 2018, il ressort de l’économiste, Mays Mouissi, que l’investissement dans l’éducation a chuté de 35% alors que celui du sport a augmenté de 282%. 
Le Gabon, c’est le Gabon. Le 12 octobre 2017, le gouvernement gabonais a adopté en Conseil des ministres le projet de loi des finances initiale pour l’exercice 2018. Si ce budget projette un niveau de dépenses de 2 033 milliards FCFA pour 1 842 milliards FCFA de recettes, il ressort un paradoxe dans la répartition des enveloppes budgétaires. 
Selon l’analyse de notre compatriote, il ressort clairement que pour l’exercice budgétaire 2018, le gouvernement a choisi de baisser l’investissement public dans l’éducation primaire, secondaire (général et technique) et supérieur de 12,4 milliards FCFA (-35,43%). 
Dans le même temps, les dotations allouées au Sports et Loisirs ont été surévalués de 23,9 milliards FCFA soit une hausse de 282% par rapport à 2017.
De façon plus simple, en 2018, Ali Bongo et son équipe ont prévu d’investir 22,6 milliards FCFA dans l’éducation contre 32,4 milliards FCFA dans les sports et les loisirs. 
« La Can de handball, la Tropicale Amissa, la poursuite des travaux de l’Omnisport, l’arrivée d’autres stars ou les éliminatoires de la Can 2019 au Cameroun, la construction des nouvelles salles de cinéma sont-elles les « réalisations » envisagées par Ali Bongo au détriment du secteur Education tout entier ? », telle est la question posée par un enseignant syndiquée, visiblement choqué par ce qu’il a appelé cette « bévue ou gabegie».
Et nos confrères de Gabonreview de conclure sur le sujet : « A la lumière de cette analyse, on peut s’interroger sur l’avenir d’un pays qui en période de crise privilégie l’investissement dans le sport et les loisirs plutôt que dans l’éducation, l’enseignement et la recherche ».
De quoi aiguiser des appétits en ce moment au ministère des Sports !
Par Benjamin YANGA

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire Postbank N° 00067700002 .Contacts : +24106057555/+24107329810 E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON