International/Nkosazana Dlamini-Zuma reçue par Issa Hayatou à Yaoundé.

 La présidente de la Commission de l’Union africaine est arrivée à Yaoundé ce 24 novembre 2016 dans la matinée, répondant à une invitation de la Confédération Africaine de Football qui a souhaité la voir honorer de sa présence la 10e édition de la Coupe d'Afrique des Nations féminine.

A sa descente d'avion à l'aéroport de Yaoundé-Nsimalen, Nkosazana Dlamini-Zuma a été accueillie par le président de la Caf, Issa Hayatou et le ministre des Sports et de l'Education Physique du Cameroun, Pierre Ismael Bidoung Mkpatt.

Au cours de l'entretien qu'elle a eu à l'hôtel Hilton avec le président de la Caf, Mme Dlamini-Zuma s'est félicité de l'intérêt accru que la Caf et la Fifa accordent au football féminin. "Je sais que le chemin est long mais je suis satisfaite de voir que la Caf accorde désormais au football féminin une place plus importante. C'était l'une de mes préoccupations lors de notre dernière rencontre au Caire", a-t-elle déclaré à l'attention d’Issa Hayatou.

Ce dernier a remercié la présidente de la Commission de l'Union africaine pour le soutien multiforme et constant que cette institution apporte à la Caf. En témoigne ce récent accord donné pour que le siège de l'Union Africaine, à Addis-Abeba en Ethiopie, accueille, en mars prochain, les festivités marquant les 60 ans de la Caf et l'Assemblée générale ordinaire.

"Quand on se sent soutenu politiquement comme c'est le cas avec l'Union Africaine en ce moment, on ne peut qu'aller de l'avant", a réagi Issa Hayatou, qui s'est engagé à continuer à œuvrer pour que le rêve, qu'il a en partage avec la présidente de la Commission de l'UA, de voir une sélection africaine remporter une coupe du monde, puisse se réaliser quand ils sont encore tous les deux de ce monde.

Le président de la CAF a profité de l'occasion pour inviter son hôte à assister à la prochaine Can Total au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017. Ce que  Mme Dlamini-Zuma a répondu favorablement, promettant de réajuster son calendrier afin de pouvoir assister à la finale de cette compétition.

Du fait d'un changement de dernière minute dans son agenda, qui l'oblige à écourter sa visite au Cameroun initialement prévue pour 72h, la présidente de la Commission de l'Union africaine ne pourra pas assister à au moins un match de la 10ème Can féminine, comme elle en avait émis le souhait.

Toutefois, elle a tenu à rencontrer des joueuses et membres du staff des sélections présentes à Yaoundé en ce moment. Notamment le Cameroun, le Ghana, le Mali et le Zimbabwe.

Il faut rappeler que la Caf et l’UA sont liés depuis 2012 par une convention de partenariat qui vise notamment à utiliser la visibilité qu'offrent les compétitions de la Caf, pour sensibiliser et diffuser des messages divers à même d'œuvrer à améliorer le quotidien des populations africaines.

C'est ainsi que dans le cadre de cette 10e Can féminine, Cameroun 2016, la Caf et l'UA se sont associés à l'Unicef et Powerplay pour mener une campagne contre le mariage des jeunes filles

Par Benjamin YANGA               Source : Caf

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir