A+ A A-

Présidence/Aucun mot de sport dans le discours du Chef de l’Etat à la nation

Petit oubli ou omission volontaire ? Le sport est-il réellement mort au Gabon au point où Ali Bongo n’en a pas fait cas alors que le 31 décembre 2016, il est revenu avec force sur la Can 2017.

Lors des vœux 2017 à la Nation, le Premier sportif national n’avait pas manqué de manifester une attention toute particulière à la CAN en général, et au Onze national en particulier : « Notre équipe nationale, les Panthères du Gabon, portera et défendra les couleurs de notre pays. A ces jeunes qui démontrent chaque jour que la compétition exige sacrifice, effort et constance dans le travail, nous devons apporter tout notre soutien. »  

Par la même occasion, le chef de l’Etat avait souligné l’importance des retombées économiques de l’organisation de la CAN pour notre pays. Comme pour reconnaître que le sport est un indéniable facteur de rapprochement des peuples, mais aussi un levier de développement économique durable.

Nous voici en 2018, « année capitale » selon les vœux du Chef de l’Etat. Pourtant, aucune mention n’est faite de la 23ème édition de la CAN de Handball 2018 qui débute dans deux semaines dans notre pays. Peut-être que la CAN de Handball ne présente-elle pas les mêmes enjeux stratégiques que sa consœur du Football ?

Quant à la Tropicale Amissa Bongo, on en parle peu ou presque pas, sinon peut-être dans un double langage sibyllin qui résonne en échos comme des bruits de couloirs obscurs et énigmatiques. Toute chose qui ne sert pas le sport et risque, dans la foulée, de desservir aussi la cohésion globale tant souhaitée.

Sans nous perdre dans les dédales d’une telle palabre, force est de reconnaître que nos deux équipes nationales (handball et cyclisme) sont aussi composées de jeunes qui méritent encouragement et soutien de la part de la nation toute entière. Car ils s’apprêtent à porter et à défendre les couleurs du pays, avec, certainement, le même sens du sacrifice, de l’effort et du travail.

 Mais, avec les regrets enregistrés dans le monde du sport national en 2017, très peu croit encore que le salut nous vienne du sport. La question qui mériterait d’être posée est celle de l’artiste Salatiel en duo avec Mr Léo et compagnons : « Qu’est-ce qui n’a pas marché ? »

Ali Bongo Ondimba est-il lui aussi découragé par les résultats moroses de nos sportifs ?

Par Edmond Dominique EPOMA-NGADI

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Gallerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Handball-Can 2018/Le Gabon s’impose face au Congo
Handball-Can 2018/Le champion en titre entame bien sa compétition.
Handball-Can 2018/L’entrée au stade déclarée gratuite
Handball-Can 2018/Ali Bongo inaugure le Palais des Sports de Libreville.
 Handball- Medias/Les journalises gabonais outillés sur la discipline sportive.
Handball-Can 2018/Tous les matches en direct à la télévision nationale
Handball-Can 2018/Pablo Morel et Rémy Gervelas satisfaits de la victoire contre la RDC

 

 

red gold blue

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire Postbank N° 00067700002 .Contacts : +24106057555/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON