Handball/A cœur ouvert avec Alida Bignoumba

Dans un entretien qu’elle nous a accordé, la Présidente de la Ligue de handball semi professionnelle revient sur tous les contours de la Can 2018 et le championnat semi professionnel.

Gabonallsport.info : Mme la Présidente la Gabon vient d’biter la Can. Quelle est votre réaction au terme de cette compétition ?

Alida Bignoumba : « A chaud, c’est une entière satisfaction, sur le plan organisationnel, technique et même sportif. A deux mois de la Can, nous étions loin d’imaginer que le Gabon pouvait présenter ce spectacle que nous avons eu.

Je n’oublie pas ce joyau architectural qu’est notre nouveau Palais des Sports qui a impressionné non seulement les populations gabonaises mais aussi nos invités venus de l’étranger.

Sur le plan sportif, nous avons tous été émerveillés par nos athlètes qui, malgré quelques aléas de la préparation ont présenté un groupe soudé et un état d’esprit de vainqueur.

Quelques enseignements de la Can ?

Le premier enseignement c’est que l’on peut faire mieux. Lorsqu’on regarde d’où on vient, ce que l’on a pu accomplir et le travail produit par nos joueurs, on reste sur notre faim et on se dit que finalement nous pouvons faire mieux.

Nous nous attèlerons à garder le cap surtout au niveau de la formation. Nous avons vu  le fruit de trois générations de « Pool cadets » dans cette sélection nationale et nous avons eu un résultat non négligeable.

Pour moi la formation de la base est le meilleur gage de l’élite d’un pays.

Nous avons vu effectivement une forte présence des locaux dans cette équipe nationale. La présidente de la Ligue nationale de handball semi professionnelle a-t-elle un mot à dire à propos ?

Je tire mon chapeau à ces joueurs locaux parce que les choses n’ont pas été faciles pour eux, dans la mesure où la saison a été vide de compétitions pour des raisons budgétaires connues de tous.

Nous avons dû colmater les brèches en organisant un tournoi ici et là. Et je peux vous dire que si cette Can avait eu lieu en 2017, avec l’engouement du lancement du championnat semi professionnel en 2016, le niveau de nos locaux aurait été plus.

Cela nous enseigne que le semi professionnel est un projet porteur pour notre handball et cela m’amène à exhorter le ministère des Sports à nous soutenir afin de relancer cette compétition.

Nous sortons d’une Can avec un large sourire de 5ème place. Je crois que nous devons, soit la garder soit aller plus haut et cela passe par une compétition régulière. L’équipe nationale étant constituée à 70% des joueurs locaux, nous avons le devoir de garder ces joueurs en forme.

Et finalement ce championnat reprend quand Mme la Présidente ?

Je réitère que nous avons déjà un groupe qu’il faut maintenir en forme. Avec la situation difficile que traverse le pays, je compte convoquer tous les clubs évoluant au championnat professionnel afin de trouver une possibilité de le démarrer en attendant l’arrivée de la subvention.

Ce sera aussi notre manière de prouver à l’Etat que nous avons la volonté de garder la dynamique de la Can.

Un mot de fin ?

D’abord remercier la présence de votre média sur toutes les arènes de sport et donc pour tout ce qu’il fait pour le sport en général et le handball en particulier dans notre pays.

Au sortir de la Can 2018, je viens remercier le public gabonais de nous avoir soutenus lors de cette compétition dont j’ai des éloquents témoignages de la part des délégations étrangères.

J’espère que nous aurons la même ambiance lors du championnat semi professionnel, question de pousser nos joueurs locaux à travailler plus pour les aventures futures ».

Réalisé par J-C.N

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Galerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Handball-Estuaire/Et si Phoenix avait boycotté le parrain de la finale !
Handball-Semi pro/Bousculade au sommet du classement
Rugby/Le championnat national reprend en octobre prochain
Handball-Estuaire/Siflotan dames et Libreville HB remportent la coupe de la ligue
Handball-Estuaire/Yannick Aubyang parraine les finales de la coupe de la ligue
Rugby/La Fédération tombe dans le désespoir
Handball/Vers un partenariat entre la Chine et la Fégahand

Actuellement en ligne

Nous avons 24 invités et aucun membre en ligne

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON