Football/«La détection se fera uniquement par des recruteurs et agents Italiens»

Précise et rassure l’ancien international gabonais, Paul Ulrich KESSANY, dans cette interview accordée à notre Rédaction et à trois jours du lancement du tournoi « Un talent, une chance ».

Gabonallsport.info : Du 10 au 12  février, vous organisez  un tournoi de détection « un talent, une chance » dénommé Christophe MINGUY. Qui est ce Christophe MINGUY ?

Paul Ulrich KESSANY : « Merci de me donner l’occasion de communiquer sur cet événement sportif destiné aux jeunes footballeurs gabonais. Pour revenir à votre question, Christophe MINGUY est un Gabonais, promoteur de sports qui intervient particulièrement dans la promotion du football.

Par ailleurs, il est haut cadre de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), qui a été séduit par le projet et qui s’est engagé à nous accompagner pour la réalisation et la réussite de cet événement unique, qui sera supervisé par quatre recruteurs italiens.

Qui sont les initiateurs du projet ?

(Sourire) Je tiens à vous signifier  que l’idée de ce projet a germé depuis des années. Cet ambitieux programme a été initié par  le cabinet  Looka’shone Sport consulting et des partenaires italiens.

Quel est l’apport ou le rôle de Paul Ulrich KESSANY dans ce projet qui alimente aujourd’hui les sujets de débats.

C’est moi qui ai conçu le projet dont je suis également le prometteur. Mon rôle consiste à trouver des acteurs pouvant nous accompagner dans cette belle aventure où les jeunes gabonais talentueux auront la chance de se produire devant les recruteurs européens qui viennent pour chercher les perles rares pour ensuite les recruter.

Quelles sont les raisons qui ont  motivé des recruteurs Italiens d’adhérer à ce projet quand on sait bien que le football gabonais n’est pas vendable à l’étranger, au regard des prestations plus que décevante de l’équipe nationale et du championnat national qui, manque de visibilité pour diverses raisons ?

(Il prend quelques secondes pour répondre). Ce que vous dites n’est vraiment faux. Si les recruteurs italiens ont accepté de superviser ce tournoi de détection, c’est parce qu’on se connait. Nous avons travaillé sur plusieurs projets. Il va s’en dire que nous avons tissé une relation de confiance entre nous. En plus, l’intérêt que porte notre Christophe MINGUY est la seconde raison qui a motivé les recruteurs italiens à épouser le projet.

Ces italiens sont-ils des agents de joueurs ou des recruteurs uniquement ?

Ils seront au nombre de quatre. Deux travaillent pour une agence italienne de management spécialisée dans le football. Les deux autres sont des recruteurs de deux Series A. Mais pour le moment,  je préfère garder secret les structures pour  lesquelles ces italiens travaillent. Ceci, pour assurer la  crédibilité du tournoi de détection.

La détection se fera où et quelles sont les catégories ciblées ?

Elle se fera en deux étapes. La première débute ce samedi, au stade de la COMILOG d’Owendo pour s’achever le lendemain dans l’après-midi.

La seconde se déroulera à Lambaréné toute la journée du 12 février au stade Migoveen, en  partenariat avec les différentes ligues qui ont aménagé les calendriers.

Seuls les joueurs nés entre 2000 et 2003 (15 à 18 ans) sont concernés. Les  superviseurs  et recruteurs ont également imposé que les postulants aient au moins un 1,70m.

Les clubs et les écoles de formation évoluant dans les ligues susmentionnées prendront-ils part à cette compétition ?

Ce tournoi s’adresse tout d’abord aux clubs qui font également dans la formation. Cette priorité aux clubs résulte du fait que lorsqu’on initie le championnat professionnel (2012 : ndlr), on a malheureusement tué le football amateur qui s’occupe des petites.

Il est également ouvert aux jeunes joueurs sans club évoluant dans les quartiers et villages. Ces jeunes pourront se constituer en équipe ou se présenter à titre individuel. Je tiens aussi, à préciser que la participation de toutes les équipes est gratuite.

C’est l’occasion pour moi de donner la chance à tous les jeunes gabonais qui prendront part, à cette détection. Toutes les charges sont supportées par le comité d’organisation.

En votre qualité de promoteur de l’événement, qu’est-ce qui vous a motivé à mettre ce projet sur pied ?

En ma qualité d’ancien joueur professionnel, j’ai été interpellé à maintes reprises par des familles et les jeunes joueurs gabonais si je ne pouvais pas leur donner une chance à devenir un jour footballeur professionnel.

Ancien capitaine de l’équipe nationale qui a eu la chance d’évoluer à l’étranger, je me suis tissé des connaissances notamment dans le monde du football. Je me suis dit, pourquoi ne pas utiliser ce réseau pour donner l’opportunité à certains de devenir professionnels, de s’exprimer devant des recruteurs européens qui viendront chercher les talents bruts.

J’ai été sensible aux  appels de ces personnes notamment les jeunes. Ce sera également l’occasion pour les formateurs gabonais, de jauger le niveau réel de leurs poulains qui pourront s’engager avec des clubs européens au terme de cette détection.

Plusieurs tournois du genre ont été organisés avec la manipulation des résultats finaux. Quelles sont les gages de sincérité que vous donnez aux postulants ?

Aucun encadreur gabonais n’interviendra dans le processus de détection. C’est ce qui est à l’origine des résultats tronqués des différentes détections organisées dans notre pays. Jusqu’à présent, je ne connais même pas encore les caractéristiques sur lesquels les Italiens se baseront pour faire leurs choix. Ce que j’ai fait, c’est de leur décrire les caractéristiques du joueur gabonais et rien d’autre.  

Au cas où un joueur venait à taper l’œil d’un recruteur, comment le recrutement se fera concrètement ?

Ces recruteurs négocieront directement avec les responsables des clubs ou les parents des joueurs sans écurie. Je n’ai aucun pouvoir d’influencer les choix des recruteurs. Je n’interviendrais que pour faciliter les choses.

Paul Ulrich KESSANY, un mot de fin ?

Je tiens à manifester ma reconnaissance au parrain Christophe MINGUY,  pour avoir cru en ce projet destiné à la jeunesse gabonaise. Mes remerciements vont également à l’endroit des ligues de l’Estuaire et du Moyen-Ogooué et des présidents de clubs, coopératifs pour la réalisation de ce tournoi de détection.

J’en, profite pour sensibiliser tous les jeunes, je leur demande de saisir cette perche qui leur permettra de réaliser leurs rêves. Ce sera peut-être le début d’une grande histoire pour eux ». 

Réalisé par Kennedy ONDO MBA

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Gallerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Handball/Jeunesse Athlétique Club : la consécration !
Handball-Mouila/Des kits scolaires offerts aux jeunes stagiaires
Rugby/Un tournoi d’initiation au Beach rugby
Handball-Mouila/Plus de trente jeunes en formation sur le handball
Handball-Mouila 2018/La razzia des clubs de l’Estuaire
Handball-Mouila 2018/Confirmation ou revanche entre Stade Mandji et la JAC !
Handball-Mouila 2018/Toutes les affiches des finales connues

Actuellement en ligne

Nous avons 59 invités et aucun membre en ligne

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON