A+ A A-

Handball-Can 2018/ «Nous sommes prêts pour faire face à toutes situations médicales ».

C’est l’assurance donnée par le Docteur Akewa, régulateur du dispositif médical de cette Can 2018, dans un entretien qu’il nous a accordé.

Gabonallsport.info : Docteur peut-on avoir une idée du dispositif déployé autour de cette CAN ?

 Docteur AKEWA : « Notre dispositif est déployé en mobile et fixe. Et, en termes de dispositif mobile, nous avons quatre ambulances médicalisées qui sont déployées sur le stade où se déroule la compétition et également aux hôtels où sont logés les officiels, les arbitres et les joueurs.

Pour parler singulièrement de ce qui se passe ici au stade il faut dire que nous avons trois infirmeries qui représentent donc notre dispositif fixe. Nous avons donc une infirmerie pour les joueurs à proximité de l’aire de jeu et ce dispositif permet de prendre en charge uniquement les joueurs à qui nous administrons plusieurs types de soins.

Pouvez-vous nous faire un bref bilan à mi-parcours de la commission médicale dont vous avez la charge ?

On totalise déjà une dizaine voir une vingtaine de prises en charge. Les cas les plus importants ont bénéficié d’une évacuation via nos ambulances dans les structures hospitalières de la place et il s’agissait parfois des déchirures, des élongations musculaires et autres.

Et vu que ce sont des professionnels de haut niveau, il fallait, en temps réel, leur faire passer des examens avec des médecins du sport et également  des kinésithérapeutes qui offrent même des soins de  massages pour ces joueurs.

Et les spectateurs.

Nous avons aussi des infirmeries dites publiques et des infirmeries Vip, où nous prenons en charge le public mais également les opérationnels du stade. Alors, pour totaliser ces prises en charge, je peux dire que nous avons déjà reçu près d’une cinquantaine de personnes depuis le début de la compétition, qui ont aussi fait l’objet, pour certains, d’une évacuation vers le centre hospitalier universitaire d’Owendo qui est la structure de prise en charge des patients traumatisés.

Il faut dire à ce sujet que nous avons évacué des blessés assez graves avec des troubles de la conscience, essentiellement des jeunes des environs qui viennent et qui ont été l’objet de traumatismes.

Pour la deuxième phase de cette compétition, quelles sont les dispositions prises quand on sait que le public sera plus nombreux ? 

Nous serons tout à fait prêts.  Je vous informe aussi que le dispositif tel qu’il est déployé aujourd’hui s’appuie aussi sur des secouristes mais également sur le dispositif de l’hôpital d’instructions des armées pour réagir en cas de situation de catastrophe.

Donc voilà avec ce personnel et notre matériel, ce dispositif est prêt pour faire face à toutes situations médicales qui pourraient se présenter ».

 Propos recueillis par Benjamin YANGA

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Gallerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
International-Football féminin/Ghanéennes et Ivoiriennes en finale de la coupe de l’UFOA
Handball/Plusieurs centaines de ballons offerts aux clubs
Handball-Estuaire/Génération 90 renaît de ses cendres.
Handball/Que faire de la discipline après la Can ?
Rugby/Racing Club du Gabon surprend Vautours XV à domicile
Rugby/Lancement du programme de formation des jeunes « Get Into Rugby »
Handball/Démission du Secrétaire Général de la Fédération

 

 

red gold blue

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire Postbank N° 00067700002 .Contacts : +24106057555/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON