Handball-Can 2018/Entre peur de mal faire et besoin de s’affirmer

 

C’est le sentiment du sélectionneur du Gabon, Jackson Richardson, après le match Gabon-RDC.

Gabonallsport.info : Après ce match grandeur nature, comment avez vous trouvé votre équipe ?

Jackson Richardson : « Je pars du principe que le résultat est favorable, c’est souvent bien de commencer sans défaite. On était un peu en difficultés et une certaine fébrilité nous a atteint, ce qui a donné ce résultat. Il faut dire que nous avions la peur de mal faire et on a démontré au public qu’on avait des choses meilleures.

Mais en voulant trop bien faire, on a plutôt joué avec trop de facilité, ce qui nous a mis dans la difficulté. Tout ce que nous pouvons dire, c’est qu’on va positiver parce que c’est le premier match et il faut donc juste regarder ou réajuster les erreurs individuelles.

Il y a des nouveaux joueurs qui ont intégré l’équipe, comment vous les avez trouvés ce soir ?

Je ne voudrais pas avoir un regard individuel sur chacun de ces joueurs. Je vais plutôt regarder le collectif, car que ce soit en attaque ou en défense, je pense que les nouveaux joueurs ont apporté un plus, et il y a eu une certaine complémentarité qui s’est laissée voir dans le groupe. On a du potentiel et je préfère regarder le collectif au lieu de prêter attention sur des erreurs individuelles.

Coach, n’est-il pas trop tard d’apporter le renfort sur les questions de cohésion lorsqu’on sait que le handball est un sport collectif. Pensez-vous que la mayonnaise peut prendre dans les temps ? Si oui, qu’est-ce que vous garantissez au peuple gabonais?

Déjà pour répondre à la première question,je vais dire qu’on s’est adapté par rapport à l’organisation du championnat. Il a eu des difficultés à mettre en place la programmation du championnat gabonais, il fallait donc trouver une stratégie de préparation, mais avec l’accord de la fédération et du ministère, nous avions bénéficié au mois de septembre au mois de décembre d’un stage de mise en forme. Il n’y a que quelques joueurs du championnat gabonais, il faut dire que ceux que nous avons trouvé relativement en jambes,  qui ont pu se joindre  à nous afin de parfaire ce que nous voulions.

Nous étions habitués à Essono, a-t-il un problème ou vous avez la volonté de faire la promotion des jeunes ?

Pour ce qui est du deuxième volet de la question, il faut dire qu’il n’y a aucune envie de punir les joueurs.  Si vous vous souvenez bien, le jeune Essono a joué lors du match de préparation. Et comme en handball, il y a trois gardiens, il fallait donc faire tourner l’équipe afin de donner à tout le monde ses chances de réussite ».

Par Josué MBA EBOZO’O

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Gallerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Rugby/Les premiers arbitres formés à l’INJS sur le terrain
Rugby/Le RCL encore roi du Gabon au championnat à XV
Médias/Un journaliste en détention abusive à Libreville
Russie 2018/Aubameyang supportera le Nigéria
Football féminin-Can 2018/Le Cameroun marche sur le Congo à domicile
Médias/Gabonallsport reçoit un prix d’encouragement
Handball/Pablo Morel viole le contrat avec le Gabon

Actuellement en ligne

Nous avons 66 invités et aucun membre en ligne

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON