Handball/On se sépare et on trahit les secrets !

Ayant claqué la porte du secrétariat général de la Fégahand pour « incompatibilité d’humeur et convenance personnelle », Maurice Leflem Obiang vient de trahir un secret.

Il y a un an, tout baignait dans l’huile entre Maurice Leflem Obiang et son frère Ange Marie Makilat, président de la Fédération gabonaise de handball.

A la suite de malentendus internes lors de la Can 2018, le secrétaire général avait décidé de quitter le bateau, évoquant une « incompatibilité d’humeur et convenance personnelle », mais sans dire avec qui cela était dû.

Mais plus les jours passent, plus des choses se disent. S’étant confié à un confrère dans les réseaux sociaux il y a deux jours, Maurice LeFleme Obiang vient de lâcher le morceau.

« Je ne pouvais pas imaginer que c’est Ange Makilat qui allait me faire ça, lui que j’ai porté à la présidence avec tous les moyens que je me suis donné. Aujourd’hui, c’est Sylvain Miloko, candidat malheureux que nous avions combattu qui arrive même à me consoler, inimaginable, mais bon, on verra », déclare amèrement celui qui avait donc joué le sale boulot.

A dire que les jours qui arrivent pourraient prendre d’autres tournures au sein de la grande famille du handball ! Mais en trahissant, il est possible qu’on se trahisse soi-même aussi.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON