Tchibanga 2016/Lucretia Iboni a été la révélation du championnat

Cette élève de 3ème du lycée Général Nazaire Boulingui de Tchibanga l'a bien mérité. Si elle n'avait pas une poitrine bien visible de femme, on l'aurait confondu à un garçon de par son jeu.


L’édition 2016 du championnat national de football féminin qui vient de se jouer à Tchibanga n’a pas fini d’étonner. Notamment avec cette jeune compatriote, révélation de l’année. Elle joue à tous les postes, ne panique pas devant l’adversaire, a une certaine maitrise de balle au pied et dribble à volonté.

Spécialiste des bals arrêtés de Munadji 76, elle a été auteur du premier but de son équipe lors de la finale contre le Woleu-Ntem.

Mais si elle a été nominée révélation de l’année, Lucretia Iboni le doit à ses parents qui lui ont fait confiance en la laissant jouer au football. « Je dédie ce trophée à mes parents qui m’ont encouragé alors que certains parents le refusent. Et surtout que je leur ai donné des bonnes notes en classe », a déclaré la jeune Lucretia Iboni qui veut bien aller loin mais sans faire du football un rêve.

Lorsque je vois ce que sont devenues des anciennes, le football reste pour moi une passion et non un rêve.

Par J-C.N