Uniffac 2018/La Fégafoot s’insurge contre Ngaïssona et Yael Amvame

Le premier s’est mis dans une position de règlement de compte contre le Gabon alors que le second aurait outrepassé ses missions en allant parler au nom de la Fédération.

Les langues se délient après la disqualification du Gabon au tournoi de l’Uniffac à Yaoundé. C’est le cas de la Fédération Gabonaise de Football (Fégafoot) qui a vigoureusement réagi à travers un communiqué dont nous avons reçu copie.

Dans un premier temps, la Fégafoot balaie d’un revers de la main les allégations relayé dans les réseaux qu’elle n’aurait pas confirmé la participation des U17 au tournoi de Yaoundé.

S’agissant de la disqualification du Gabon la Fégafoot dit déplorer cette situation. «Alors que nous pensions que l’incompréhension ne résultait que d’un problème de communication d’une part, et que, d’autre part, le tirage au sort de la compétition ayant été effectué le 4 avril 2018 avec le Gabon comme participant dans le groupe A en compagnie du Cameroun, du Tchad et de Sao Tomé, la FEGAFOOT a été surprise d’apprendre que le Président de I’UNIFFAC - par ailleurs Président de la Fédération Centrafricaine de Football - a décidé unilatéralement le 5 avril 2018 d'exclure le Gabon de la compétition. Ceci, au mépris de l’unanimité qui s’est dégagée parmi les membres de I’UNIFFAC autour de la participation de l’équipe gabonaise ».

En condamnant les « agissements de M. Patrice Edouard NGAISSONA dont la réaction émotionnelle trouverait sans doute ses stigmates dans l’élection au Comité Exécutif de la CAF du 2 février dernier qui l’a opposée à Pierre Alain MOUNGUENGUI », la  FEGAFOOT « condamne également la gestion autoritariste du Président de I’UNIFFAC qui depuis son Election a entrepris de délocaliser ie siège et le compte bancaire de l’institution à Bangui (RCA) en parfaite violation des dispositions statutaires qui fixent le Secrétariat Général de I’UNIFFAC au Gabon. Ces changements n’ayant jamais été validés par l’Assemblée Générale de notre union zonale ».

Le cas de notre compatriote Yaël Amvame Medou.

Alors que la FEGAFOOT croyait avoir un seul adversaire sur cette affaire, notamment le président NGAISSONA, elle marque son étonnement quant au « comportement néfaste affiché par notre compatriote M. Yael AMVAME MEDOU, intendant de l’équipe nationale U17, qui a manqué à son devoir de réserve devant témoins en déstabilisant ouvertement l’équipe et la délégation gabonaise par des propos déconcertants semant ainsi le doute sur la sincérité de sa mission au sein du groupe ».

Selon le communiqué, Yaël AMVAME MEDOU, aurait fait fi de la présence à Yaoundé d’un membre du Comité Exécutif de la FEGAFOOT chef de délégation ».

Pour la FEGAFOOT, AMVAME MEDOU se serait « permis de parler officiellement au nom de la FEGAFOOT lors des différentes réunions de I’UNIFFAC à Yaoundé alors qu’il n’en avait pas le mandat ».

Toutes choses qui ont obligé les autorités fédérales à prendre l’opinion sportive nationale et internationale à témoin,  sur des « errements qui, au-delà des divergences internes, n’honorent pas notre pays ».

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

Gallerie photo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Prev Next
Handball-Estuaire/La JAC rejoint Génération 90 pour la finale de la coupe dames
Mondial 2018/Un arbitre sénégalais pour diriger la finale ?
Omnisport/La Grande Nuit des Sports : une expérience inédite !
Omnisport-Port-Gentil/Michel Essongué offre des tribunes aux plateaux du stade
Omnisport-Ogooué Maritime/Un symposium pour redynamiser  le sport local
Omnisport-Ogooué Maritime/Une grande nuit dite Sportgentillaise !
Handball/Alida Mouanga nommée Conseiller Spécial du Président de la République.

Actuellement en ligne

Nous avons 42 invités et aucun membre en ligne

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON