Uniffac 2018/Ngaïssona signe et persiste : « Pas de Gabon ! »

L’ancien chef de guerre, président de l’Uniffac, est resté campé sur sa position, celle d’exclure le Gabon d’une compétition sans enjeu.

La réunion dite de la dernière chance à Yaoundé pour tenter de ramener le président de l’Uniffac, l’ancien chef de guerre centrafricain anti-balaka, Edouard Patrice Ngaïssona, a accouché d’une souris.

« La Gabon n’a pas confirmé sa participation à ce tournoi », a-t-il encore brandi ce matin, au terme de la réunion de dernière chance, pour rejeter la participation des U17 gabonais à un tournoi qui n’a plus véritablement d’enjeux.

Mais à supposer qu’il ait aussi raison. A qui reviendra la responsabilité d’une telle faute à la Fédération gabonaise de football ?

Curieusement, même les arbitres gabonais appelés à officier les matches du tournoi sont appelés à rentrer au pays.

Par Etienne-Didier ONANA

 

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON