Uniffac 2018/Le Gabon ne participera pas au tournoi

Malgré le tirage au sort qui avait déjà mis le Gabon dans la poule A, le président de l’Uniffac, le Centrafricain Edouard Patrice Ngaissona, a disqualifié notre pays.

Les nouvelles du Gabon ici à Yaoundé ne sont pas bonnes. Alors que nos confrères d’Africa Top Sport avaient déjà annoncé la participation du Gabon au tournoi, la grande nouvelle de la cérémonie du tirage est formelle. Le Gabon ne jouera pas le tournoi.

Monsieur Edouard Patrice Ngaissona, le président de l'Union des fédérations de football d'Afrique centrale (Uniffac) lui-même, arrivé à la fin de ce tirage au sort, a confirmé la disqualification du Gabon, pour «non-respect des textes».  

Pendant la cérémonie qui a démarré avec plus de deux heures de retard et après un premier report dû à l'absence du patron de la zone, les responsables des différents pays se sont exprimés sur les problèmes qui pendaient jusque-là: le cas du Gabon, de la Guinée Equatoriale et de Sao Tomé et Principe.

Pour la majorité des membres présents, il fallait permettre aux jeunes Gabonais qui n’y sont pour rien dans la situation qui prévaut, de participer à cette fête, compte tenu du fait que les compétitions dans les catégories jeunes sont rares dans la sous-région.

D'autres, notamment le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football et le chef de la délégation centrafricaine, ont rejeté cet argument, arguant qu'il fallait respecter les textes.

La déclaration à la presse d’Edouard Patrice Ngaissona a sonné la fin du glas pour les jeunes Panthères du Gabon.  «Je serai intransigeant vis-à-vis des pays qui ne respecteront pas les textes. J'aime bien le Gabon, mais s'il faut commencer à être souple, on installera le désordre et notre action sera nulle», a-t-il déclaré. 

Quant à la Guinée Equatoriale, ses joueurs avaient un problème de passeports. Finalement elle en a obtenu seize sur les vingt autorisés. Mais en attendant que les experts de la CAF et ceux de la Commission d'homologation statuent, la Guinée Equatoriale est provisoirement mise à l'écart. 

Sao Tomé et Principe n'est pas encore arrivé Yaoundé mais serait en route du côté du Sud Cameroun.

Ces préalables ainsi évacués, l'on a procédé au tirage proprement dit. Le Cameroun en tant que pays hôte est tête de série dans la poule A, le Congo Brazzaville, dernier vainqueur du tournoi a été fait tête de série de la poule B.

Poule A : Cameroun, Sao Tomé et Principe, Tchad.

Poule B : Congo Brazzaville, RCA et RDC.

En l'absence de Sao Tomé au moment de l'opération, le Tchad jouera le match d'ouverture contre le Cameroun ce jeudi à 16 heures au stade militaire de Yaoundé, les autres rencontres (poule B) se disputeront au stade Ahmadou Ahidjo.

En attendant que la Commission d'homologation statue sur le cas de la Guinée Équatoriale, celle est versée dans la poule B.

Il faut noter que nous n'avons pas aperçu l'ombre d'un quelconque dirigeant gabonais pendant cette cérémonie. Côté médias, aucune accréditation n'a jusque-là été délivrée.

Collaboration : Etienne-Didier ONANA

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON