Subventions Fifa/ Jérôme Efong Nzolo en parle sans détour

A en croire le candidat au Comité exécutif à la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), le Gabon aurait engraissé de grandes sommes pour le développement de notre football mais sans grands résultats.

S’il est élu le 21 avril prochain à la tête de la tête de la  Fédération gabonaise de football (Fégafoot), Jérôme Efong Nzolo (JEN), compte mettre la communication et la transparence au centre de son olympiade.

Le candidat vient une fois de le prouver par une communication sur le programme Forward que la Fifa alloue chaque année à ses membres pour le développement du football dans leur pays. Une subvention qui a été augmentée au sortir de la Coupe du monde Brésil 2014.

Le projet Forward dont il est question, est basé sur trois grands principes, «  plus d’investissement, plus d’impact et plus de supervision ». Il s’agit d’un plan de soutien pour le développement du football et sur mesure dans chaque association membre et dans les six confédérations.

 « Son objectif est d’améliorer la manière dont la Fifa développe et soutient   le football dans le monde afin que notre sport atteigne tout son potentiel dans chacune des associations membres, et que tout un chacun puisse le pratiquer sans restriction aucune », a bien voulu expliquer M.  Efong Nzolo.

Au terme de la Coupe du monde 2014, la Fifa avait décidé d’augmenter significativement le montant du soutien financier qu'elle octroie aux associations. Une somme qui est passée d’USD 5 millions (2,250 milliards de FCFA) par cycle quatriennal contre  USD 1,6 million auparavant.

Par cette subvention, Jérôme Efong Nzolo précise que chaque association reçoit depuis la dernière Coupe du monde jusqu’à USD 750 000 (337,5 millions de FCFA) par an à investir dans des projets de football (terrains, compétitions et football féminin).

La Fifa n’a pas fait les choses à moitié, elle a également pensé au fonctionnement interne de chaque Fédération (association) en octroyant jusqu’à USD 500 000 (225 millions de FCFA) par an.  « Nous augmentons également notre soutien financier en faveur des six confédérations afin qu’elles puissent développer encore davantage le football en leur sein », peut-on lire sur le site de la Fifa.

« Ainsi, les confédérations recevront à présent USD 40 millions par cycle quadriennal à investir dans le développement du football, contre USD 22 millions auparavant », poursuit l’instance faîtière du football mondial.

La Fifa s’est également engagée de fournir plus d’assistance aux associations membres en ayant le plus besoin jusqu’à USD 1 million (450 millions de FCFA), pour des équipements de football, des programmes de stages ou autre, afin de couvrir les frais de déplacement des équipes féminines et de jeunes qui pourront ainsi participer aux compétitions internationales.

Par ailleurs, la Fifa indique que les  associations régionales se verront octroyer jusqu’à USD 1 million (450millions de FCFA) par an pour couvrir les frais d’organisation des compétitions régionales féminines, masculines et de jeunes.

Nous nous posons alors la question de savoir à quoi ont servi autant de sommes d’argent, notamment pour le football féminin qui tarde toujours à démarrer dans notre pays.

Par Kennedy ONDO MBA

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON