Fégafoot-Election/Suspension du processus électoral et report de l’élection

L’information est de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) suite à la réunion manquée de ce samedi matin entre la Commission électorale (absente) et les candidats.

Les nouvelles en provenance de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) et la Commission électorale ne sont pas bonnes. Mais c’est selon le camp qu’on s’est choisi.

Nous apprenons du secrétaire général de la Fégafoot, Gil Ndoume que l’élection est reportée, probablement au 21 avril prochain.

Les faits remontent au 20 février dernier lorsque le candidat  Blanchard Andoume était montée au créneau en parlant d’une « grossière dérive des textes » et avait appelé à l’annulation de l’élection alors que Bosco Alaba Fall, entré dans le même combat du respect des textes, appelait la Fégafoot au « ressaisissement ».

Puis est arrivé le Congrès extraordinaire du 10 mars dont certaines dispositions auraient encore été violées puis dénoncées, notamment le non-respect du vote par bulletin secret pour le choix des membres de la Commission électorale.

Tout ceci avait conduit le candidat Andoume à saisir la Fifa qui a adressé un premier courrier à la Fégafoot le 8 mars puis le 21 mars. C’est ce dernier courrier qui ressemblait déjà à une menace et qui exigeait des explications à la Fégafoot et à la Commission électorale sur les « allégations » de Blanchard Andoume au plus tard ce 24 mars 2018.

Alors que le calendrier électoral réaménagé prévoyait une réunion ce samedi matin entre la Commission électorale et les candidats, puis  l’ouverture de la campagne électorale ce soir à 24h, nous apprenons que les candidats Blanchard Andoume, Jérôme Efong Zolo et Bosco Alaba Fall se sont retrouvé seuls au siège de la Fégafoot.

Rejoint plus tard par le SG de la Fédération, ce dernier leur signifiera qu’une réunion d’annulation de la rencontre aurait eu lieu la veille après l’envoi du courrier à la Fifa.

Et dans ce courrier, la Commission aurait proposé la date du 21 avril prochain à la Fédération internationale pour cette élection qui devait avoir lieu le 31 mars à Lambaréné.

En attendant la réaction de la Fifa, tout le processus électoral est suspendu et le candidat Blanchard Paterne Andoume peut se réjouir d’une « première victoire de mon combat pour le respect des textes ».

L’image de notre pays étant déjà assez écorchée sur le plan politique, économique et social, vivement que le sport en général et le sport roi en particulier sauve les meubles.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Compte bancaire ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON